Mondiaux 2022 : Laporte savoure sa médaille d'argent

Mondiaux 2022 : Laporte savoure sa médaille d'argent©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 25 septembre 2022 à 16h50

Ce dimanche, médaillé d'argent lors des Mondiaux 2022, Christophe Laporte a exprimé sa joie après sa prestation du jour, même si les Français visaient autre chose en début de course.



Déjà auteur d'une belle saison 2022 avec la formation Jumbo-Visma, Christophe Laporte pouvait avoir le sourire ce dimanche. En effet, derrière le Belge Remco Evenepoel, tout simplement intouchable, le Français a créé une petite surprise à l'arrivée en prenant au sprint une belle deuxième place lors des Mondiaux 2022. Si les Bleus avaient un autre plan en tête, à savoir permettre à Julian Alaphilippe de réaliser un formidable triplé, le Varois a finalement su tirer son épingle du jeu en fin ce course à Wollongong (Australie) pour obtenir la médaille d'argent, qui vient encore un peu plus embellir son année. « On n'était pas venu pour ça mais pour gagner l'or. Mais vu le déroulement de la course, on n'a pas à cracher sur cette médaille », a d'ailleurs expliqué dans un premier temps l'intéressé, qui n'a pu que s'incliner face à la domination d'Evenepoel.

« On n'a aucune raison de ronchonner »

« Ça restera une bonne leçon, comme quoi il faut toujours s'accrocher jusqu'au bout. Rien n'est jamais fini. (...) On ne peut pas gagner à tous les coups. Julian (Alaphilippe) nous a renseignés assez rapidement sur son état, il était bien mais pas aussi bien que d'habitude. J'ai compris qu'il ne voulait pas prendre de risques en nous faisant travailler alors qu'il n'était pas sûr de ses jambes. Il voulait surtout nous aider mais il n'y avait pas grand-chose à faire face à Remco (Evenepoel), a par la suite déclaré Laporte, après le podium, dans des propos recueillis par L'Equipe. Personne ne doit avoir de regret aujourd'hui (dimanche), on n'a aucune raison de ronchonner. Bien sûr qu'on espérait encore gagner mais on peut être content de cette médaille d'argent. » Déjà vainqueur d'une étape sur le Tour de France en 2022, et d'une autre sur Paris - Nice, le Français peut désormais se targuer d'être vice-champion du monde. Excusez du peu...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.