La Flèche Brabançonne : Victoire pour Sheffield, Cosnefroy et Barguil sur le podium

La Flèche Brabançonne : Victoire pour Sheffield, Cosnefroy et Barguil sur le podium©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 13 avril 2022 à 17h35

A l'issue d'une course de mouvement, Magnus Sheffield a su sortir du groupe de tête dans le final pour remporter en solitaire La Flèche Brabançonne devant Benoît Cosnefroy et Warren Barguil. Julian Alaphilippe a été victime d'une chute.



Jamais un coureur américain n'avait remporté La Flèche Brabançonne. La 62eme édition de l'épreuve, disputée sur 205 kilomètres entre Louvain et Overijse, a vu Magnus Sheffield confirmer la très bonne forme de l'équipe Ineos Grenadiers. Alors que Michal Kwiatkowski a levé les bras sur l'Amstel Gold Race le week-end dernier, c'est son jeune coureur de 19 ans qui a connu cet honneur. Une course qui s'est très vite animée avec l'accélération de Ludovic Robeet, Ander Okamika et Aaron Van Poucke dès le quatrième kilomètre. Alors que la formation Ineos Grenadiers a très vite pris en charge l'allure du peloton, l'écart s'est stabilisé aux environs de quatre minutes. La deuxième partie du parcours, constellée de difficultés pavées, a vu les formations Lotto-Soudal puis BikeExchange-Jayco prendre leurs responsabilités pour réduire l'écart sur la tête de course, au sein de laquelle l'Espagnol Ander Okamika a eu de plus en plus de difficultés à suivre, lâchant à un peu plus de 80 kilomètres du but. Dans le même temps, alors que l'écart entre les deux groupes est descendu à deux minutes, Victor Campenaerts a accéléré l'allure dans la première ascension du Moskesstraat, partant avec Ben Turner, Magnus Sheffield, Giacomo Nizzolo ou encore Alexander Kamp.

Alerte pour Alaphilippe après une chute

Derrière, Remco Evenepoel n'est pas resté sans réagir et a également accéléré, provoquant le retour du peloton sur le groupe formé par Victor Campenaerts. Plusieurs escarmouches ont alors secoué la course, dont une accélération du champion du monde Julian Alaphilippe, sans que la donne ne change sauf pour Michal Kwiatkowski, qui a alors montré ses limites. L'ascension du Hertstraat, à 57 kilomètres de l'arrivée, a vu un groupe d'une vingtaine de coureurs dont Remco Evenepoel tenter de prendre la poudre d'escampette mais il a fallu attendre un peu plus longtemps pour voir le bon coup partir. A l'initiative de Ben Turner, un groupe d'une dizaine de coureurs avec Benoît Cosnefroy, Magnus Sheffield, Tom Pidcock, Tim Wellens, Warren Barguil ou encore Remco Evenepoel a pu s'isoler. Dylan Teuns, quant à lui, a été stoppé net par une crevaison et a été irrémédiablement distancé. Au dernier passage sur la ligne, l'écart a approché la minute et c'est à ce moment qu'un incident à peine croyable a eu lieu. Alors que les voitures des équipes Lotto-Soudal et Quick-Step Alpha Vinyl doublait un groupe, cette dernière a heurté Bryan Coquard qui a emmené dans sa chute Julian Alaphilippe. Après s'être visiblement plaint d'un coude, le champion du monde a pu reprendre la route avant d'abandonner.


Cosnefroy et Barguil derrière la surprise Sheffield

Cette chute est un motif d'inquiétude alors que La Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège se rapprochent. Aux avant-postes, au fil des ascensions, le groupe de tête s'est distendu mais sans jamais se défaire. C'est dans les cinq derniers kilomètres que Magnus Sheffield a pris le large sans placer de franche accélération. Alors que l'Américain prenait un relais appuyé pour ses coéquipiers Tom Pidcock et Ben Turner, il a profité d'un moment de flottement entre Tim Wellens et Benoît Cosnefroy pour prendre quelques longueurs puis jusqu'à une quinzaine de secondes. Dans le dernier kilomètre, en montée, Warren Barguil a essayé de réagir mais il était clairement trop tard. Alors que Magnus Sheffield a passé la ligne d'arrivée en vainqueur, incrédule face à sa propre performance, Benoît Cosnefroy et Tim Wellens ont pris la deuxième et la troisième place. Un podium qui a ensuite évolué puisque, alors que Remco Evenepoel a fulminé après une vague qui l'a rapproché des barrières lors du sprint, Tim Wellens a été déclassé par les commissaires. En conséquence, c'est Warren Barguil qui monte sur le podium de cette édition 2022 de La Flèche Brabançonne. Benoît Cosnefroy, après avoir été battu d'un souffle sur l'Amstel Gold Race, termine à nouveau deuxième derrière un coureur de l'équipe Ineos Grenadiers mais confirme ses aptitudes sur les classiques.

CYCLISME - UCI PRO SERIES / LA FLECHE BRABANÇONNE
Classement final (205km) - Mercredi 13 avril 2022
1- Magnus Sheffield (USA/Ineos Grenadiers) en 4h53'21''
2- Benoît Cosnefroy (FRA/AG2R-Citroën) à 37''
3- Warren Barguil (FRA/Arkéa-Samsic) à 37''
4- Ben Turner (GBR/Ineos Grenadiers) à 40''
5- Thomas Pidcock (GBR/Ineos Grenadiers) à 41''
6- Remco Evenepoel (BEL/Quick-Step Alpha Vinyl) à 41''
7- Michael Matthews (AUS/BikeExchange-Jayco) à 41''
8- Dylan Teuns (BEL/Bahrain Victorious) à 41''
9- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) à 37''
10- Xandro Meurisse (BEL/Alpecin-Fenix) à 51''
...

Initialement 3eme, Tim Wellens a été déclassé pour une irrégularité dans le sprint.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.