Cyclisme : Démare ambitionne de devenir champion d'Europe

Cyclisme : Démare ambitionne de devenir champion d'Europe©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 12 août 2022 à 15h21

Deux ans après avoir échoué à la deuxième place, Arnaud Démare a pour objectif de remporter la course en ligne des championnats d'Europe, ce dimanche à Munich.



Arnaud Démare est ambitieux comme rarement. Après un Giro réussi, avec trois victoires d'étape et un maillot cyclamen ramené à Vérone, le sprinteur de l'équipe Groupama-FDJ va retrouver l'équipe de France à l'occasion des championnats d'Europe, dont la course en ligne masculine aura lieu ce dimanche à Munich. Mais, après avoir été un coéquipier dévoué à l'automne dernier dans les Flanders pour emmener Julian Alaphilippe vers un deuxième titre de champion du monde consécutif, c'est dans la peau d'un leader et avec de l'ambition qu'Arnaud Démare va aborder l'épreuve. « Une sélection en équipe de France est toujours un moment particulier mais dimanche, c'est le titre que j'aurai en tête », a confié le sprinteur picard sur le site de sa formation. Pour cela, il pourra compter sur des équipiers tels Bryan Coquard ou Hugo Hofstetter, à même de le lancer dans les meilleures conditions si un sprint massif vient conclure l'épreuve.

Démare : « Une source de motivation »

Les championnats d'Europe, Arnaud Démare en garde un mauvais souvenir. « J'avais terminé deuxième des championnats d'Europe, en 2020, à Plouay, derrière Giacomo Nizzolo », se souvient le sprinteur tricolore, qui ambitionne plus que jamais de grimper d'une marche deux ans plus tard sur les routes bavaroises. « Ce rendez-vous à Munich a été une source de motivation cet été, a-t-il ajouté. Je me suis bien entraîné en juillet et sur le Tour de Pologne je suis monté en puissance comme je l'espérais. » Assurant que « les ambitions de l'équipe de France seront forcément la victoire », Arnaud Démare ajoute que les Bleus ont « aussi les cartes pour faire une course de mouvement ». Mais, ce qui est certain, c'est que les coureurs de l'équipe de France sont « tous très motivés », selon leur leader. Après avoir rendu fous leurs adversaires dans les Flandres en lançant la course de loin, les Bleus pourraient déjà avoir un plan en tête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.