Bruges-La Panne : Le vent n'a pas pu stopper Yves Lampaert

Bruges-La Panne : Le vent n'a pas pu stopper Yves Lampaert©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 15h27

Passé à l'offensive dans le final d'une épreuve venteuse et animée, notamment avec la chute de Mathieu van der Poel, Yves Lampaert s'est imposé en solitaire lors de Bruges-La Panne.

Yves Lampaert termine la saison des classiques en beauté ! Le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step s'est montré le plus fort dans le final de Bruges-La Panne pour lever les bras en solitaire à l'issue d'une course menée à très vive allure malgré un fort vent qui a très vite perturbé l'organisation de l'épreuve. En effet, pour le final, des rafales de vents au-dessus des 45 km/h étaient prévues... mais c'est dès le départ que les bordures se sont formées. Le peloton s'est retrouvé découpé en morceaux après moins de douze kilomètres parcourus. Au fil des mouvements, un groupe de 22 coureurs a pu se détacher alors que, plus loin derrière, Oliver Naesen, Michal Kwiatkowski, qui a ensuite abandonné, ou encore Sep Vanmarcke ont été victime d'une chute. Un groupe de tête qui s'est avéré être essentiellement formé de coureurs des équipes Deceuninck-Quick Step et Alpecin-Fenix, avec Mathieu van der Poel, récent vainqueur du Tour des Flandres, comme épouvantail.


Van der Poel à terre, Lampaert en a bien profité

Face à un vent ne cessant de forcir, les organisateurs et le jury des commissaires ont vite pris la décision de raccourcir la course d'un peu moins de 20 kilomètres via un raccourci dans le dernier tour du circuit tracé autour de La Panne. Ce vent a petit à petit fait exploser le groupe de tête, réduit à quinze coureurs au dernier passage sur la ligne d'arrivée, avec 21 kilomètres encore à parcourir. Le sprinteur français Hugo Hofstetter a cédé peu après ce passage mais le choc a été la chute de Mathieu van der Poel à 17 kilomètres de l'arrivée. Le champion des Pays-Bas, quelque peu sonné, n'a pas été en mesure de reprendre la course, prenant place dans la voiture de son équipe. La décision s'est faite à six kilomètres de l'arrivée quand Yves Lampaert a placé un démarrage auquel personne n'a pu répondre. Le Belge a rapidement construit un avantage d'une vingtaine de secondes, qui a tenu jusqu'à la ligne d'arrivée à La Panne. Tim Declercq a devancé le sprint pour offrir le doublé à l'équipe Deceuninck-Quick Step alors que Tim Merlier complète le podium de ce qui restera comme la dernière classique au calendrier de la saison 2020.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / BRUGES-LA PANNE
Classement final - Bruges-La Panne (188,7km) - Mercredi 21 octobre 2020
1- Yves Lampaert (BEL/Deceuninck-Quick Step) en 3h57'06''
2- Tim Declercq (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 22''
3- Tim Merlier (BEL/Alpecin-Fenix) à 23''
4- John Degenkolb (ALL/Lotto-Soudal) à 23''
5- Jempy Drucker (LUX/Bora-Hansgrohe) à 23''
6- Matteo Trentin (ITA/CCC) à 23''
7- Bert Van Lerberghe (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 23''
8- Stefan Küng (SUI/Groupama-FDJ) à 23''
9- Kasper Asgreen (DAN/Deceuninck-Quick Step) à 23''
10- Jonas Rickaert (BEL/Alpecin-Fenix) à 23''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.