Jeep Elite (J25) : Sale soirée pour les cadors

Jeep Elite (J25) : Sale soirée pour les cadors©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 16 mars 2021 à 22h20

L'ASVEL, Dijon et Boulogne-Levallois se sont inclinés respectivement au Mans, à Orléans et à Limoges à l'occasion de la 25eme journée de Jeep Elite. Dans le bas du tableau, Pau-Lacq-Orthez et Boulazac ne cessent de s'enfoncer.


Cinquième défaite en douze matchs de Jeep Elite pour l'ASVEL ! Le club de Tony Parker ne pointe qu'à la septième place du classement, après sa défaite 105-96 après prolongation au Mans, qui a désormais le même bilan. Les Villeurbannais semblaient pourtant avoir le match en main, mais les Manceaux n'ont rien lâché. L'ASVEL a réussi un bon début de match, pour mener 21-13 à la fin du premier quart et 41-34 à la pause. Le Mans est parvenu à égaliser (47-47) en milieu de troisième quart, mais les hommes de TJ Parker ont remis un coup d'accélérateur pour mener 60-53 à la fin du troisième quart. Grâce à un 6-0, le MSB est revenu à 70-72 à 2'12 de la fin, puis l'ASVEL a repris six points d'avance (70-76) avant d'encaisser un 13-7 dans les 75 dernières secondes, Scott Bamforth marquant le panier de l'égalisation (83-83) à deux secondes du buzzer. Un coup de massue pour les Villeurbannais, qui ne s'en sont pas remis et ont craqué dans la prolongation, encaissant à 22-13. Bamforth a été le héros de cette partie, puisqu'il finit à 31 points, bien aidé par Ovie Soko, auteur de 28 points et 8 rebonds. En face, les 27 points et 5 rebonds de Guerschon Yabusele n'ont pas suffi, ni les 19 points et 8 passes de Thomas Heurtel.

Un trou noir fatal à Dijon, Limoges s'offre les Metropolitans

L'autre surprise de la soirée est venue de la défaite du deuxième, Dijon, sur le parquet d'Orléans, 8eme : 74-69. La JDA s'est écroulée après avoir réussi un très bon début de match (13-26 à la fin du premier quart, 38-42 à la mi-temps). Mais les joueurs du Loiret ont signé un 17-0 au début de la deuxième mi-temps, avec notamment deux tirs à 3 points de Giovan Oniangue, pour mener 58-54 à l'entame du dernier quart. Un dernier quart où les Dijonnais sont parvenus à revenir à égalité (67-67) à 1'19 de la fin, avant d'encaisser un 5-0 fatal dans le money-time. Paris Lee finit avec 16 points et 8 passes pour Orléans et Gerald Robinson avec 17 points pour Dijon. Après trois défaites de suite, Limoges (10eme) jouait gros contre Boulogne-Levallois (5eme), et le CSP a fait respecter sa loi, en s'imposant 85-79, ce qui lui permet de se relancer dans la course au Final 8. Emmenés par un grand Nicolas Lang (17pts lors de ce match, dont 5/8 à 3pts), les Limougeauds ont réussi un super début de match, et menaient 26-15 à la fin du premier quart et 48-34 à la mi-temps. En deuxième période, les Metropolitans se sont bien repris, mais ils avaient pris trop de retard. Ils sont revenus à 83-79 à 35 secondes de la fin sur un tir à trois points de Lahaou Konaté, mais Maxime Roos manqué le tir longue distance qui aurait pu remettre son équipe à 83-82, et Limoges en a profité pour conclure. Jerry Boutsiele finit en double-double : 19 points, 11 rebonds. Archie Goodwin a quant à lui fait ce qu'il a pu pour Boulogne-Levallois, avec 17 points, mais cela n'a pas suffi. Après quatre défaites de suite, Roanne (15eme) a relevé la tête en allant s'imposer à Nanterre (12eme) sur le score de 79-74. La Chorale a quasiment mené durant toute la partie. Elle menait 24-18 à la fin du premier et 43-36 à la mi-temps. Les hommes de Pascal Donnadieu ont égalisé (49-49) en milieu de troisième quart, avant de subir un nouvel éclat (55-63, 30eme) et ils n'ont jamais réussi à revenir à moins de trois points dans le dernier quart. Marcquise Reed finit avec 13 points et 8 rebonds pour Nanterre. et le bien-nommé Ronald March avec 17 points pour Roanne.

Pau et Boulazac s'enfoncent

Pour le dernier match de son entraîneur Laurent Villa (il va être remplacé par Eric Bartécheky), l'Elan Béarnais n'a pas pu empêcher une dixième défaite d'affilée, sur le parquet de Bourg-en-Bresse (3eme) : 88-58. Il n'y a pas de suspense dans cette rencontre où la JL a remporté tous les quarts-temps, et menait 39-30 à la mi-temps et 65-46 à la fin du troisième quart, dans le sillage d'un Maxime Courby à 17 points. Pau-Lacq-Orthez, malgré les 16 points et 7 rebonds de Petr Cornelie, reste avant-dernier, en ayant joué quatre matchs de plus que le 16eme et le 18eme. Le 18eme, c'est Boulazac, et les joueurs de la Dordogne ont concédé leur neuvième défaite en dix matchs : 80-68 contre Châlon-sur-Saône, 13eme, qui se donne de l'air. Si le premier quart a été serré, avec un score de 21-20 en faveur de Boulazac, l'Elan a pris les commandes dans le deuxième quart-temps et les Périgourdins n'ont jamais réussi à revenir en-dessous des dix points d'écart, malgré un John Flowers à 20 points et 6 rebonds. Du côté chalonnais, Myles Hesson finit avec 15 points et 4 rebonds.

JEEP ELITE / 25EME JOURNEE
Mardi 16 mars 2021
Chalon-sur-Saône - Boulazac : 80-68
Orléans - Dijon : 74-69
Le Mans - ASVEL : 105-96ap
Bourg-en-Bresse - Pau-Lacq-Orthez : 88-58
Nanterre - Roanne : 74-79
Limoges - Boulogne-Levallois : 85-79

Jeudi 18 mars 2021
17h00 : Gravelines-Dunkerque - Strasbourg

Reporté : Monaco - Cholet

Vos réactions doivent respecter nos CGU.