NBA - Saison régulière : Philadelphia enchaîne, Milwaukee a pu compter sur Giannis Antetokounmpo

NBA - Saison régulière : Philadelphia enchaîne, Milwaukee a pu compter sur Giannis Antetokounmpo©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 04 février 2021 à 08h02

Philadelphia a consolidé sa première place à l'Est grâce à un quatrième succès de rang, face à Charlotte. Milwaukee, pour sa part, a infligé une nette défaite à Indiana grâce notamment à Giannis Antetokounmpo alors que Houston, après six victoires de suite, a de nouveau connu la défaite.


Le match de la nuit : Les Sixers enchaînent

Les Charlotte Hornets avaient l'ambition de faire chuter le leader de la Conférence Est. Mais les Philadelphia 76ers avaient de la ressource et poursuivent leur série d'invincibilité. Les coéquipiers de Gordon Hayward (22 points, 9 passes) et LaMelo Ball (22 points, 7 rebonds) ont démarré fort la rencontre avec un 4-0 d'entrée mais ces derniers sont ensuite tombés sur un os appelé Joel Embiid. Le pivot camerounais a fait parler sa précision et sa puissance (34 points, 11 rebonds) pour permettre aux Sixers de prendre la main, infligeant dès le premier quart-temps un 16-0 à des Hornets très tôt renvoyés à leurs chères études. Si l'écart s'est stabilisé autour des dix points en début de deuxième quart-temps, l'accélération des coéquipiers de Tobias Harris (26 points) a permis aux joueurs de Philadelphie d'approcher les 30 points d'avance peu avant la mi-temps. Mais, au retour des vestiaires, la donne a changé. Plus agressifs et fougueux, les Hornets ont répondu aux Sixers et, au cœur d'un troisième quart-temps qu'ils ont dominé, ont sur revenir à seulement sept points... avant de prendre un nouvel éclat. Pas découragés pour un sou, les joueurs de James Borrego sont repartis de l'avant et fait trembler leur adversaire en revenant à cinq longueurs avec sept secondes encore à jouer. Mais la donne n'a finalement pas changé avec une victoire de sept points des Sixers (111-118), leur quatrième de suite pour conforter leur place de leader à l'Est. Pour les Hornets, c'est un retour à la case départ après trois succès de rang.

Le MVP de la nuit : Giannis Antetokounmpo frappe fort

Les Milwaukee Bucks retrouvent la grande forme. Battus à deux reprises à la fin du mois de janvier, les joueurs de Mike Budenholzer démarrent février sur les chapeaux de roues. En effet, deux jours après avoir étrillé les Portland Trail Blazers, la franchise du Wisconsin a fait passer un bien mauvais quart d'heure aux Indiana Pacers. Un joueur est sorti du lot lors de cette rencontre et, sans grande surprise, il s'agit du « Greek Freak ». Avec 21 points, 14 rebonds et 10 passes, Giannis Antetokounmpo a encore une fois été le leader des Bucks. Une rencontre a ronronné dans un premier quart-temps durant lequel Milwaukee a installé sa domination mais sans écraser son adversaire. Avec un grand Domantas Sabonis (33 points, 12 rebonds), les Pacers ont résisté pendant les douze premières minutes avant de prendre le bouillon. L'écart a dépassé les 20 points avant la mi-temps avant de repartir à la hausse une fois la mi-temps passée. La barre des 40 points a même été atteinte en tout début de quatrième quart-temps, ce qui a sans doute poussé les Bucks à comme lever le pied, permettant aux Pacers de réduire l'écart de moitié pour une défaite, au final, de « seulement » 20 points (130-110). Un deuxième succès de rang qui permet à Milwaukee de conserver la deuxième place à l'Est derrière les Sixers alors que les Pacers retombent dans leurs travers après avoir renoué avec la victoire face aux Grizzlies.

Le flop de la nuit : Les Rockets stoppés net

Si Philadelphia a su maintenir en vie sa série de victoires consécutives, les Houston Rockets ont échoué dans cet objectif. Invaincus depuis le 23 janvier dernier et restant sur six succès de rang, les joueurs de la franchise texane ont subi un coup d'arrêt pour leur deuxième match consécutif sur le parquet de l'Oklahoma City Thunder. En effet, après leur victoire de 30 points ce lundi, le résultat du match a été l'opposé. Si les coéquipiers d'Eric Gordon (22 points) et Victor Oladipo (19 points) ont donné du fil à retordre au Thunder pendant le premier quart-temps, le collectif des Rockets s'est ensuite étiolé et les coéquipiers de Kenrich Williams (19 points) et Darius Bazley (18 points, 12 rebonds) s'en sont donné à cœur joie. Si l'écart a commencé à se creuser avant la mi-temps, c'est en toute fin de troisième quart-temps et au début du quatrième qu'Oklahoma City, avec notamment Théo Maledon (6 points) dans le cinq de départ, s'est irrémédiablement détaché pour compter jusqu'à 30 longueurs d'avance. Une fin de match en pente douce a permis à l'équipe de la capitale de l'Oklahoma de contrôler un adversaire qui est passé à côté de son match et s'incline de 17 longueurs (104-87). Si le Thunder profite de l'occasion pour retrouver des couleurs et se rapprocher d'un bilan équilibré (9 victoires pour 11 défaites), les Rockets retrouvent quant à eux cet équilibre (10 victoires pour 10 défaites) avec une remontée au classement de la Conférence Ouest qui s'arrête là pour le moment.

Le Français de la nuit : Batum et les Clippers ne lâchent rien

Battus de peu sur le parquet des Brooklyn Nets en début de semaine, la réaction des Los Angeles Clippers était attendu. Pour le dernier de leurs six matchs à l'extérieur consécutif, les joueurs de Tyronn Lue n'ont pas déçu. Sur le parquet de Cleveland Cavaliers, les coéquipiers d'un Nicolas Batum présent mais tout de même discret (7 points) n'ont connu que deux moments de turbulences. Tout d'abord à l'entame du match quand les Cavaliers ont poussé d'entrée puis, après avoir compté jusqu'à treize points d'avance dans le premier quart-temps, les Clippers ont laissé les coéquipiers de Collin Sexton (27 points) et Darius Garland (23 points) totalement revenir dans le match et même passer devant en fin de deuxième quart-temps. Toutefois, après la mi-temps, la donne a changé du tout au tout avec les Californiens qui ont redémarré avec un 9-0 pour reprendre la main et s'installer définitivement aux commandes de la rencontre. Le duo composé par Paul George (36 points) et Kawhi Leonard (24 points) a alors fait merveille pour permettre aux Clippers de s'envoler au tableau d'affichage dans une fin de match à sens unique. A l'arrivée, les joueurs de Los Angeles renouent avec la victoire de 22 points (99-121) et ne se laissent pas décrocher par Utah et les Lakers au sommet de la Conférence Ouest. Pour Cleveland, c'est un retour en arrière après la courte embellie vue face aux Minnesota Timberwolves.

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Mercredi 3 février 2021
Charlotte Hornets - Philadelphia 76ers : 111-118
> Vincent Poirier (PHI) n'a pas joué

Milwaukee Bucks - Indiana Pacers : 130-110

Atlanta Hawks - Dallas Mavericks : 116-122

Chicago Bulls - New York Knicks : 103-107
> Adam Mokoka (CHI) n'a pas joué
> Frank Ntilikina (NYK) n'a pas joué

Cleveland Cavaliers - Los Angeles Clippers : 99-121
> Nicolas Batum (LAC) : 7 points à 3/5 aux tirs (dont 1/3 à trois points), 1rebond, 2 passes, 1 perte de balle et 1 faute en 24 minutes

Miami Heat - Washington Wizards : 100-103

Oklahoma City Thunder - Houston Rockets : 104-87
> Théo Maledon (OKC) : 6 points à 2/12 aux tirs (dont 1/5 à trois points) et 1/2 aux lancers francs, 3 rebonds, 4 passes, 6 interceptions, 1 contre, 3 pertes de balle et 2 fautes en 36 minutes

San Antonio Spurs - Minnesota Timberwolves : 111-108

New Orleans Pelicans - Phoenix Suns : 123-101

Sacramento Kings - Boston Celtics : 116-111

Vos réactions doivent respecter nos CGU.