NBA - All Star Game : La Team Lebron a atomisé la Team Durant !

NBA - All Star Game : La Team Lebron a atomisé la Team Durant !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 08 mars 2021 à 08h24

L'équipe de LeBron James a écrasé (170-150) une Team Kevin Durant pas vraiment concernée dimanche soir à Atlanta lors du 70eme All Star Game. Giannis Antetokounmpo (35 points) a été élu MVP.



La Team Lebron s'est régalée ! L'équipe de la superstar des Lakers n'a fait qu'une bouchée (170-150) dimanche soir à Atlanta de celle de Kevin Durant à l'occasion d'un 70eme All Star Game de NBA disputée devant 2 500 spectateurs, comme le voulait la jauge autorisée, et finalement maintenu en dépit de la volonté d'une grande majorité des joueurs. L'affiche a finalement bien eu lieu, mais elle n'a pas semblé réellement intéressé la Team Durant, qui n'a jamais donné l'impression d'avoir très envie de remporter ce match des étoiles ni même de se battre. Il faut dire que les forfaits de dernière minute des deux Sixers Ben Simmons et Joel Embiid, déclarés cas contact au Covid-19, n'ont rien fait pour apporter davantage de motivation à James Harden (21 points) et les siens (blessé, Durant n'était pas de la partie). Il n'y a donc pas eu de match ou presque, la Team LeBron - le « King », uniquement utilisé 13 minutes, a compilé 4 points et 4 passes - marchant de bout en bout sur ses adversaires, avec pour mener les débats un Giannis Antetokounmpo en état de grâce (35 points). Le « Greek Freak », qui a réussi l'exploit de ne manquer aucun de ses tirs (16 sur 16), y compris à trois points (3 sur 3), a d'ailleurs fini meilleur marqueur de ce All Star Game et été logiquement élu MVP de la rencontre.

Gobert est resté sur sa faim



Auteur, lui, de 32 points (11 sur 20 aux tirs, 8 sur 16 à trois points), Damian Lillard aurait pu lui aussi être récompensé de ce trophée (rebaptisé trophée Kobe Bryant), d'autant qu'il a marqué le panier de la victoire, les organisateurs ayant choisi de conserver le format inauguré l'an dernier, avec trois premiers quart-temps de 12 minutes (tous remportés par les futurs vainqueurs) et un dernier sans limite de temps mais avec un objectif en termes de scoring, à savoir 170 points dimanche. Bouillant après son succès dans le concours de shoots à trois points juste avant (la gâchette des Warriors a raflé la mise in extremis sur le tir valant deux points, privant ainsi Mike Conley de la victoire), Stephen Curry ne s'est pas gêné lui non plus pour se faire plaisir, notamment dans son exercice favori (8 sur 16 derrière la ligne). Il termine avec 28 points. Seul Français présent sur le parquet d'Atlanta de nouveau (le pivot du Jazz avait déjà été retenu l'année dernière), Rudy Gobert n'a pas eu droit à beaucoup de temps de jeu (13 minutes) de la part de son... propre coach à Utah Quin Snyder. Cela n'a pas empêché le natif de Saint-Quentin de claquer quelques dunks (10 points) et de démontrer tout son volume sous les paniers (7 rebonds, 1 contre). Battu lors de sa première participation, il remporte de surcroît son tout premier All Star Game. Une cuvée qui ne restera assurément pas un grand cru.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.