Exhibition/Wembanyama : " Je n'ai encore rien fait "

Exhibition/Wembanyama : " Je n'ai encore rien fait "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 07 octobre 2022 à 11h20

Auteur de deux excellents matchs avec Boulogne-Levallois contre une équipe de G-League à Las Vegas, Victor Wembanyama a impressionné les observateurs et confirmé son statut de favori pour être n°1 de la Draft 2023. Mais le prodige du basket français, qui a adoré cette expérience, ne veut pas s'enflammer.


Les Américains voulaient le voir "en vrai", ils n'ont pas été déçus ! Victor Wembanyama leur en a mis plein la vue mardi et jeudi à l'occasion de deux matchs entre son équipe de Boulogne-Levallois et l'équipe de G-League Ignite (qui forme spécifiquement des joueurs à la NBA) à Las Vegas, et il a confirmé un peu plus son statut de favori pour être n°1 de la Draft 2023. Le prodige français de 18 ans a marqué 37 points, pris 4 rebonds et contré 5 ballons lors du premier match, puis a fini avec 36 points et 11 rebonds lors du deuxième, moins de 48 heures plus tard. Des matchs qui se sont déroulés avec les règles NBA (des quarts-temps de 12 minutes et une ligne à 3 points plus éloignée, notamment), et cela n'a pas du tout perturbé le natif du Chesnay. « Mon impression du jeu américain ? C'était vraiment génial. Je ne vois pas comment cela aurait pu être mieux. Peut-être si on avait gagné mardi (les Metropolitans ont perdu le premier match 115-122 et gagné le deuxième 112-106, ndlr)... Mais ce fut une expérience formidable, vraiment unique dans une vie. Je tiens à remercier toutes les organisations qui nous ont permis de venir ici », a confié dans un excellent anglais celui que les Américains surnomment déjà "Wemby" et que LeBron James lui-même a comparé à un extra-terrestre.

Wembanyama : "Ca va être difficile de s'améliorer chaque jour"

Mais le géant de 2,19m ne veut pas s'enflammer après cette semaine où il a reçu de multiples compliments, y compris venant du patron de la NBA Adam Silver ("il a certainement tous les attributs d'un vrai transformateur de jeu. Et les moyens physiques. Il semble certainement avoir l'état d'esprit pour être un grand joueur"). L'ailier fort des Mets estime n'avoir encore rien prouvé : « C'est évidemment un honneur de voir des gens aussi formidables parler de moi comme ça, mais cela ne change vraiment rien. Je me dis "Oh c'est cool", mais pas plus. Je dois essayer de rester concentré. Le truc, c'est que... je n'ai encore rien fait. Je n'ai pas encore joué dans un match NBA, je n'ai pas été drafté, donc je dois rester concentré pour atteindre mes objectifs. Parce que ça va être difficile de s'améliorer chaque jour et de rester constant." Son coach Vincent Collet a déjà fait savoir qu'il lui avait concocté, avec le médecin des Metropolitans, un programme physique spécifique afin de renforcer son corps. Car c'est bien là le seul petit doute le concernant s'il veut devenir la superstar NBA que tout le monde voit en lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.