Euroligue (J11) : L'ASVEL surclassée à Barcelone malgré le retour de De Colo

Euroligue (J11) : L'ASVEL surclassée à Barcelone malgré le retour de De Colo ©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 01 décembre 2023 à 22h56

Le retour de Nando De Colo, absent pendant deux semaines, ce vendredi en Catalogne n'a pas évité à l'ASVEL une nouvelle défaite (la troisième de suite), face à Barcelone (101-92) pour le compte de la 11eme journée d'Euroligue. Les Villeurbannais, battus pour la 9eme fois dans la compétition, restent avant-derniers.


Le retour de Nando De Colo n'a pas suffi. Le grand absent des deux dernières semaines du côté de l'ASVEL (sur blessure à la cuisse droite) a retrouvé la rotation villeurbannaise ce vendredi à l'occasion du déplacement des anciens champions de France en Catalogne pour défier le FC Barcelone, deuxième du classement derrière l'intouchable Real Madrid, tenant du titre. Les Catalans restaient d'ailleurs sur deux victoires avant d'accueillir l'ASVEL, avant-dernière et en quête d'un succès depuis le 15 novembre dernier. Avec le retour du héros de la victoire de l'an passé à Barcelone (victoire au buzzer sur un panier du double vainqueur de l'Euroligue), les joueurs de Gianmarco Pozzecco, même privés de Charles Kahudi, espéraient renouer avec le succès et éviter du même coup une neuvième défaite, la troisième de suite après les déconvenues face au Bayern Munich et Vitoria. De Colo, auteur de 16 points et 3 passes dans cette partie, et ses coéquipiers n'ont pas démérité sur le parquet du Palau Blaugrana. L'ASVEL n'a pas pour autant fait réellement trembler des Barcelonais qui ont eu constamment la maîtrise du match et ont semblé trop forts pour les 17emes du classement, malgré la légère réaction dans le deuxième quart-temps de ces derniers, qui ont eu le mérite de résister avec beaucoup de courage à la domination adverse.

Un Laprovittola de gala

Une mainmise incarnée on ne peut mieux par un Nicolas Laprovittola monstrueux. Grand artisan de ce nouveau succès du Barça, l'Argentin a frôlé les 30 points (28 points, 9 passes) au prix d'une efficacité assez extraordinaire derrière la ligne (8 sur 10). Côté villeurbannais, Joffrey Lauvergne, très en vue (17 points, 5 rebonds, 3 passes), mais surtout Timothé Luwawu-Cabarrot, meilleur marqueur de l'ASVEL avec 20 points (ainsi que 4 rebonds et 4 passes), ont fait en sorte de maintenir leur équipe au contact, sans réellement espérer de pouvoir réussir un hold-up en Catalogne, où De Colo se souviendra qu'il a dépassé les mille passes dans la compétition. Un dernier coup d'accélérateur des Barcelonais leur a d'ailleurs permis d'arracher la victoire dans le dernier quart-temps et de laisser les joueurs de Pozzecco à neuf longueurs à l'arrivée. Une fois de plus, l'ASVEL va devoir se reprendre. Avec trois matchs de suite à domicile, l'occasion leur en sera donnée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.