WRC - Croatie : Ogier, impliqué dans un accident, reçoit une suspension avec sursis

WRC - Croatie : Ogier, impliqué dans un accident, reçoit une suspension avec sursis©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 25 avril 2021 à 21h28

Tout est bien qui finit bien pour Sébastien Ogier, qui s'est imaginé quitter le rallye de Croatie après un accident en liaison. La situation, très confuse avec les policiers, aboutit à des sanctions financières et sportives peu impactantes.



Sébastien Ogier a réussi à remporter le rallye de Croatie pour six dixièmes de seconde, devant Elfyn Evans, et ce malgré... une collision avec une autre voiture lors d'un trajet de liaison. Au-delà de l'incident, filmé par un spectateur, il y a eu aussi une scène où on voit le septuple champion du monde s'en aller malgré la présence d'un policier, obligé de s'écarter de la trajectoire de la Toyota d'Ogier. "On a discuté pendant un moment, en s'assurant que personne n'était blessé puis en donnant les informations à la police, a-t-il relayé plus tard, enfin au calme. Le plus gros problème, c'est que les policiers ne parlent pas anglais. Il y en a un qui nous a dit d'y aller, mais l'autre a finalement paru incertain... On a dû encore clarifier la situation, mais je ne suis certainement pas un fuyard."

La FIA évoque un incident "dommageable à l'image du sport automobile"

Ogier, qui s'est rendu au commissariat à l'issue de son succès, a tout de même reçu deux amendes de la part de la FIA : une de 5 000 euros pour cet incident avec le policier, "dommageable à l'image du sport automobile", puis une autre de 2 000 euros pour avoir grillé un feu rouge dans la foulée. "Le conducteur a déclaré qu'il était toujours sous le choc et n'a pas fait ce qu'il aurait dû, il s'est excusé", écrit la FIA, qui précise par ailleurs la confusion de la situation : la direction de course est entrée en contact avec les forces de l'ordre, mais n'aurait pas fait le nécessaire pour qu'Ogier puisse repartir, ce qui est normalement le cas.


La Fédération Internationale conclut : "Le pilote comprend parfaitement que ça n'aurait pas dû se produire et que ça donne une très mauvaise image, les vidéos se répandant sur les réseaux sociaux." Le pilote tricolore, au niveau sportif, s'en sort avec un simple rallye de suspension avec sursis. Et conserve donc bel et bien le gain de son rallye, ce qui lui permet de reprendre la tête du championnat du monde avec huit points d'avance sur Thierry Neuville (après trois épreuves sur douze).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.