Dakar : La liste des remplaçants de Daniel Elena auprès de Sébastien Loeb réduite à deux noms

Dakar : La liste des remplaçants de Daniel Elena auprès de Sébastien Loeb réduite à deux noms©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 12 mai 2021 à 11h25

Alors qu'il a décidé de cesser sa collaboration avec Daniel Elena, Sébastien Loeb a récemment mis à l'essai deux candidats potentiel. L'Alsacien a confié au quotidien L'Equipe que son choix sera bientôt arrêté.



C'est un changement essentiel que Sébastien Loeb prépare. Alors qu'il ambitionne toujours de remporter le Dakar, le nonuple champion du monde des rallyes s'est séparé de son copilote historique Daniel Elena. Une décision qui a provoqué des turbulences mais qui a finalement été entérinée. Pour le pilote alsacien, l'heure est désormais au choix d'un nouveau partenaire à bord du BRX Hunter engagé par Prodrive sur le rallye-raid, dont les grandes lignes du parcours de l'édition 2022, toujours intégralement situé en Arabie Saoudite, ont été présentées ce mardi par les organisateurs. A l'occasion d'essais organisé à Dubaï, Sébastien Loeb a pu mettre à l'épreuve deux candidats potentiels qui sont le Belge Fabian Lurquin et le motard Xavier de Soultrait. « Ces dernières semaines, on a regardé les profils intéressants et disponibles. Fabian et Xavier paraissaient coller, a confié le pilote alsacien dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. J'ai fait un petit test à Dubaï avec chacun d'eux pour voir comment ça se passe. »

Loeb : « Je devrais partir avec l'un des deux »

Des essais dont « les résultats sont positifs pour les deux », avance celui dont le meilleur résultat sur le Dakar reste une deuxième place en 2017 avec Peugeot, qui ajoute que « l'un a l'expérience de la voiture et l'autre est un pilote moto plutôt efficace en navigation ». Assurant vouloir se « donner quelques jours de réflexion », Sébastien Loeb ajoute qu'il devrait « partir avec l'un des deux » en vue du prochain Dakar. Une édition 2022 qui va arpenter un secteur inconnu pour l'Alsacien qui « espère qu'il y aura aussi un peu de pistes techniques ». Toutefois, au vu que le rallye-raid est « vraiment devenu une course de pros au niveau de la navigation », Sébastien Loeb confie qu'il va lui falloir s'adapter à cette nouvelle donne et que « cela va passer par le travail avec le nouveau copilote ». D'où un choix qui ne devrait pas se faire attendre trop longtemps afin de permettre au nouveau duo de se roder en vue du Dakar en janvier prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.