GP d'Espagne : Un dernier tour intense en Moto3

GP d'Espagne : Un dernier tour intense en Moto3©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le dimanche 02 mai 2021 à 17h10

En amont de la course MotoGP remportée par Jack Miller, le Grand Prix d'Espagne Moto3 a offert un dénouement inattendu avec un accrochage dans le dernier virage.



Il y a eu de l'action sur le circuit de Jérez de la Frontera ! Quelques heures avant la victoire de Jack Miller et de la fin de course difficile de Fabio Quartararo, le Grand Prix d'Espagne a été mouvementé dans la catégorie Moto3. Comme souvent dans la catégorie « poids légers » des Grands Prix moto, l'action a été intense du premier au dernier tour. Une 22eme boucle qui a vu le combat pour la victoire se conclure par un accrochage. Après avoir entamé le dernier tour en tête de la course, le pilote turc Deniz Öncü n'a pas été en mesure de réagir à l'attaque au virage 6 du leader du championnat du monde Pedro Acosta avec l'Espagnol Jaume Masia qui a suivi le mouvement de son coéquipier pour s'emparer de la deuxième place. Les positions se sont alors stabilisées jusqu'au dernier secteur du Circuit Angel-Nieto.

Öncü trop optimiste au dernier virage

A la recherche de sa première victoire dans la catégorie, pour égaler la performance de son frère Çan Öncü, vainqueur à Valence en 2018 à seulement quinze ans, Deniz Öncü a tenté le tout pour le tout dans le dernier virage. Mais le pilote de l'écurie Tech 3 a alors perdu l'équilibre et envoyé sa moto au sol. S'il n'a pas emmené dans sa chute Pedro Acosta, qui a signé sa troisième victoire de suite cette saison quelques centaines de mètres plus loin, c'est Jaume Masia qui a été la victime collatérale de l'erreur du pilote turc. En effet, alors qu'il pouvait ambitionner un podium lors de ce Grand Prix à domicile, l'Espagnol a été fauché, payant peut-être son choix de prendre l'extérieur dans cette bataille. Au final, les deux pilotes ont été perdants avec la 20eme place pour Deniz Öncu et la 21eme pour Jaume Masia à quasiment 20 secondes du vainqueur. Pedro Acosta, pour sa part, profite de l'occasion pour creuser l'écart au championnat, comptant désormais 51 points d'avance sur l'Italien Niccolo Antonelli, huitième ce dimanche à Jérez de la Frontera.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.