Red Bull Racing : Le nouveau département moteur accueille une recrue venant de Mercedes

Red Bull Racing : Le nouveau département moteur accueille une recrue venant de Mercedes©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 23 avril 2021 à 23h00

Afin d'encadrer l'équipe en charge du nouveau département moteur chez Red Bull Racing, l'écurie autrichienne a confirmé l'arrivée d'un ancien responsable de chez Mercedes.

Red Bull Racing a décidé de bien s'entourer pour son nouveau défi. Avec le retrait annoncé de son motoriste actuel Honda, l'écurie basée à Milton Keynes a décidé de construire elle-même ses moteurs, qui seront également fournis à l'écurie-sœur AlphaTauri. Pour cela, elle a trouvé un accord avec le constructeur japonais pour en récupérer la propriété intellectuelle et ainsi fonder une entité baptisée Red Bull Powertrains qui sera en charge de la fabrication des moteurs, dont les caractéristiques seront gelées jusqu'en 2025. Une nouvelle activité qui sera désormais chapeautée par une recrue en provenance directe de Mercedes. En effet, par l'intermédiaire d'un communiqué, Red Bull Racing a confirmé l'arrivée dans ses rangs de Ben Hodgkinson, ancien directeur de l'ingénierie mécanique da la branche « High Performance Powertrains » du constructeur allemand, basée à Brixworth et responsable des moteurs des Flèches d'Argent.


Red Bull Racing compte pérenniser son activité de motoriste

Une arrivée annoncée ce vendredi mais qui ne se matérialisera pas dans un premier temps, en raison des clauses du contrat liant l'ingénieur à son ancien employeur. « Nous sommes ravis d'accueillir Ben comme directeur technique chez Red Bull Powertrains, a confié Christian Horner, directeur de l'écurie, dans ce communiqué. Il rejoint ce projet très enthousiasmant en ayant prouvé qu'il pouvait gagner des courses et qu'il était un innovateur capable de diriger une équipe d'ingénieurs hautement qualifiés et partageant les mêmes idées. » Une arrivée qui laisse entendre que l'expérience de motoriste de Red Bull Racing ira au-delà de la saison 2024 et la fin de l'actuelle formule. « Lorsque Red Bull a annoncé la création de Red Bull Powertrains, c'était aussi l'ouverture d'une nouvelle phase des ambitions de l'entreprise en F1 : faire nous-mêmes chaque aspect de la voiture et avoir notre destin entre nos mains, ajoute le patron de l'écurie autrichienne. L'expression ultime est le développement d'une unité de puissance Red Bull pour la prochaine réglementation moteur en F1. Le recrutement de Ben souligne notre intention à long terme, et nous le soutiendrons, lui et son équipe, avec toutes les ressources disponibles afin de réussir. » Un nouveau projet que Ben Hodgkinson présente « un immense honneur ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.