GP de Hongrie : Le désaccord persiste entre Max Verstappen et Lewis Hamilton

GP de Hongrie : Le désaccord persiste entre Max Verstappen et Lewis Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 29 juillet 2021 à 18h00

Tous deux présents face à la presse ce jeudi en marge du Grand Prix de Hongrie, Max Verstappen et Lewis Hamilton sont revenus sur leur accrochage à Silverstone et ont fait part de leur divergence de point de vue à ce sujet.



Rarement une conférence de presse d'avant-Grand Prix avait été aussi attendue. Après l'accident impliquant Lewis Hamilton qui a mis Max Verstappen hors-course dès le premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne, le pilote néerlandais et son rival britannique se sont présentés face à la presse à la veille des premiers essais du Grand Prix de Hongrie. Alors que l'écurie Red Bull Racing a demandé une révision de la pénalité infligée durant la course par les commissaires de la FIA, le leader du championnat du monde est tout d'abord revenu sur l'incident en lui-même, affirmant ne » pas avoir commis d'erreur ». « J'ai défendu fortement mais pas méchamment. Sinon je l'aurai poussé sur le mur intérieur, a confié Max Verstappen. J'ai ouvert mon virage, laissé de la place et il a touché l'arrière de ma voiture. Son dépassement sur Charles Leclerc montre qu'on peut doubler là sans toucher l'autre voiture. » Se présentant comme « un pilote dur et pas agressif », le Néerlandais a confié que Lewis Hamilton « a commis une faute de jugement » lors de cette accrochage.

Verstappen : « Dix secondes ne me paraissent pas suffisantes »

Vainqueur devant son public à Silverstone après avoir écopé d'une pénalité de dix secondes, Lewis Hamilton a écopé d'une pénalité bien trop clémente aux yeux du pilote Red Bull Racing. « Dix secondes ne me paraissent pas suffisantes pour quelqu'un qui élimine son principal adversaire pour le titre et qui conduit une voiture qui domine le championnat », a-t-il déclaré avant d'affirmer son envie d'« aller de l'avant » et son ambition de se « battre pour le championnat avec la même détermination qu'avant cet incident ». Toutefois, les célébrations de son rival à l'issue de la course ne semblent pas passer à ses yeux. « Je ne pense pas qu'on puisse célébrer une victoire comme ils l'ont fait après avoir poussé un gars dans le mur à 51G, a fulminé Max Verstappen. Vous ne me verrez pas agir ainsi. Si j'étais à sa place, je serais très énervé contre moi-même. » Le septuple champion du monde, pour sa part, n'a pas voulu « rentrer dans les détails » concernant son accrochage avec Max Verstappen.

Hamilton : « Je referais la même chose »

Mais Lewis Hamilton a surtout assuré que, si c'était à refaire, il agirait de la même manière. « Je referais la même chose après analyse et fort de mon expérience, a ainsi confié le pilote Mercedes. Cela fait plus de vingt ans que je pilote et prends des virages. » Quant aux reproches de son rival au sujet de sa célébration, le Britannique a admis n'avoir pas été informé du fait que le Néerlandais avait été transporté à l'hôpital mais n'a pas exprimé de regrets. « Je ne crois pas que nos célébrations manquaient de respect, a-t-il confié. C'est mon Grand Prix national, je l'ai remporté. C'était un moment incroyable de voir cette foule vivre cette joie avec moi. On n'avait pas vécu cela depuis longtemps. » Le Britannique a également confirmé avoir téléphoné au Néerlandais. « J'ai appelé Max Verstappen pour lui dire que le respect est toujours là de mon côté, a ainsi déclaré Lewis Hamilton. Peut-être mon message n'a pas été bien reçu s'il pense que je me comporte mal. » Une discussion au sujet de laquelle le pilote Red Bull Racing a préféré garder pour lui les détails. Alors que la FIA va une nouvelle fois se pencher sur ce dossier, c'est l'explication en piste entre les deux hommes qui est la plus attendue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.