GP de Bahreïn : Russell voit Mercedes en lutte avec Alfa Romeo et AlphaTauri

GP de Bahreïn : Russell voit Mercedes en lutte avec Alfa Romeo et AlphaTauri©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le vendredi 18 mars 2022 à 20h40

Alors que Lewis Hamilton a prévenu que Mercedes serait en difficulté, George Russell a confié après les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn que les Flèches d'Argent seront à la lutte dans le milieu de classement.



Lewis Hamilton n'avait-il finalement pas bluffé ? A l'issue des essais de pré-saison organisés la semaine passée à Bahreïn, le septuple champion du monde avait confié que Mercedes était en difficulté avec sa W13 et ne parvenait pas à en tirer tout le potentiel. Les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn, dominées par Pierre Gasly puis par Max Verstappen ont donné quelques éléments concernant le niveau de performance des Flèches d'Argent... qui ne sont pas réjouissants. En effet, Lewis Hamilton a terminé septième puis neuvième quand George Russell a pris à chaque fois la quatrième place. Ce dernier, s'il admet que son écurie a fait « quelques progrès en trouvant des réponses à certains problèmes », affirme que « le rythme n'est pas là du tout pour le moment ». Alors que Ferrari et Red Bull Racing semblent les mieux en forme, George Russell assure que Mercedes n'est pas en mesure de se battre aux avant-postes.

Russell : « Un pas en avant et deux en arrière »

Le Britannique, transfuge de chez Williams cet hiver, voit des écuries de milieu de tableau rivaliser avec les Flèches d'Argent. « Nous sommes loin derrière Red Bull et Ferrari, a assuré le Britannique. Même Alfa Romeo et AlphaTauri semblent être dans notre rythme, peut-être même plus rapides, donc nous avons du pain sur la planche. » Alors qu'il émargeait à une demi-seconde du meilleur temps en performance pure, George Russell est pessimiste quant au rythme de course. « Je pense que les longs relais sont un peu plus représentatifs, et nous sommes constamment une seconde plus lents que nos rivaux, a-t-il asséné. Nous avons toujours le reste du week-end devant nous, et nous devons tirer le meilleur de cette situation et limiter la casse, mais nous devons regarder cela. » Toutefois, comme son coéquipier, George Russell voit du potentiel dans sa monoplace. « Tout ce que nous essayons est peut-être un pas en avant et deux en arrière. Et nous sommes toujours un peu limités, donc cela prend du temps, assure le Britannique. Nous espérons tous que cela puisse être résolu ce week-end, mais en l'état des choses nous nous battons, et nous avons du travail devant nous. » La séance de qualifications prévue ce samedi donnera une image plus précise de ce qui attend Mercedes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.