F1 : Hamilton est toujours revenu très fort

F1 : Hamilton est toujours revenu très fort©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 17 mars 2022 à 15h52

Vexé d'avoir été devancé par Max Verstappen en 2021, Lewis Hamilton a soif de revanche. Après avoir connu l'échec, le Britannique a toujours fait très mal derrière...



Les moteurs s'affûtent. Avant de vrombir de nouveau très fort dimanche. Ce week-end, c'est reparti pour la Formule 1 ! La saison 2022 commence à Bahreïn où tout le monde espère vivre de nouvelles émotions de grandes ampleurs après le dernier final mémorable. Un pilote espère, lui, bien évidemment une autre issue pour entamer en fanfare le nouvel exercice. En quête d'une 8eme couronne et tout près d'y accéder, Lewis Hamilton avait finalement terminé dauphin derrière son rival honni Max Verstappen, sacré lors d'un dernier Grand Prix d'anthologie à Abu Dhabi en 2021. Désabusé et vexé pour un tas de raisons, le Britannique a disparu des radars pendant un long moment, agitant les spéculations sur son avenir. Anobli depuis, le Britannique sera bien finalement sur la ligne de départ pour une nouvelle saison au sein de l'écurie Mercedes.

Hamilton : « L'un des meilleurs hivers de ma carrière »

Il est revenu avec le sourire et les crocs bien acérés. « J'ai coupé mon téléphone, et j'ai sans doute passé l'un des meilleurs hivers de ma carrière », a-t-il avoué lors des tests à Barcelone. Auparavant, il avait aussi reconnu avoir traversé des moments délicats. « La période a été difficile. Il m'a fallu du temps pour digérer mais j'ai refusé de lâcher, avait-il lâché. Et si vous pensez avoir vu le meilleur Lewis en fin d'année dernière, regardez-moi cette saison... »


L'optimisme peut régner car à chaque fois qu'il s'est fait discret après un échec, Sir Hamilton est revenu fort. Deux fois, le pilote anglais a été dominé sur la dernière course de l'année. Et derrière, il est revenu pour triompher. Devancé par Kimi Raïkkönen en 2007, le jeune Lewis avait alors lâché : « Je reviendrai plus fort et je gagnerai. » Et fin 2008, au terme d'une course ressemblant à celle d'Abu Dhabi, il coiffait sur le poteau Felipe Massa (Ferrari) en le devançant d'un point après avoir terminé 5eme du Grand Prix du Brésil. A 23 ans, 9 mois et 26 jours, Hamilton devenait alors le plus jeune champion du monde de l'histoire de la F1.

En 2008 et 2017, il casse la baraque

Puis, après deux autres sacres en 2014 et 2015, Lewis Hamilton connaissait la mésaventure d'être devancé par Nico Rosberg en 2016. De quoi terriblement le vexer car il avait toujours battu l'Allemand et son coéquipier chez Mercedes. Sa revanche était terrible. Le Britannique se vengeait et raflait un 4eme titre avec 363 points, devançant Sebastian Vettel, quadruple champion du monde doté d'une puissante Ferrari, de 46 unités. Avant de renouer avec le succès, le Britannique avait coupé son téléphone durant deux mois et géré comme après son dernier revers. Il avait alors aligné 4 titres de rang, affichant 7 couronnes au compteur, record de Michael Schumacher égalé. A 37 ans (depuis le 7 janvier), Hamilton, qui va prochainement changer de nom, a encore faim pour devenir seul le pilote le plus décoré de tous les temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.