F1 : Gasly et Ocon ne lâchent pas le Grand Prix de France

F1 : Gasly et Ocon ne lâchent pas le Grand Prix de France©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 08 avril 2022 à 11h58

Alors que la présence du Grand Prix de France au calendrier de la F1 en 2023 n'est pas une certitude, Pierre Gasly et Esteban Ocon défendent le GP français.



Si le Grand Prix de France aura bien lieu en 2022, le 24 juillet sur le circuit du Castellet, son avenir est loin d'être assuré. Car son contrat avec la F1 arrive à échéance cette année, et on ne sait pas encore s'il sera prolongé. Notamment car les promoteurs du championnat ont annoncé l'arrivée l'an prochain d'un troisième Grand Prix américain, à Las Vegas, après Austin et Miami. Et même si la F1 pourrait compter 24 Grands Prix en 2023, soit un de plus que cette saison, ce qui constituait déjà un record, l'avenir de l'étape française, revenue au calendrier en 2018, reste en suspens. Interrogé sur cette menace vendredi en Australie, Esteban Ocon s'est montré très clair, et assure avoir "envie de tout faire pour le garder au calendrier. Lorsque je suis arrivé en F1, nous n'avions plus de GP de France. J'ai pu vivre l'engouement lorsque la F1 est revenue dans notre pays. J'ai vécu tellement de bons moments avec les fans. Cela ne me fait pas plaisir d'entendre dire qu'il est menacé."

Gasly : "Je suis Français et je vais me battre pour ma course"

Outre le pilote Alpine, son compatriote Pierre Gasly a également été questionné sur le sujet. "Je suis Français et je vais me battre pour ma course. À cause de la pandémie, nous en avons été privés (du soutien populaire, ndlr) avec Esteban. J'ai envie cet été de sentir ce soutien et d'avoir enfin une expérience totale de la course à la maison et les années suivantes aussi. Si cela ne tenait qu'à moi, j'irais voir Stefano (Domenicali, le patron de la F1, ndlr) pour signer le contrat tout de suite. Malheureusement, ce n'est pas moi qui décide...", a-t-il confié, rapporte L'Equipe. Le pilote Alpha Tauri reconnaît tout de même que ça va être "génial de voir les nouveaux circuits comme Miami, Vegas, tous ces endroits super divertissants", alors qu'Ocon admet aussi qu'il est "très heureux de découvrir de nouveaux circuits". Tout en conservant le Grand Prix de France, évidemment...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.