WEC : Les 24 Heures du Mans 2023 avec Sébastien Ogier au départ ?

WEC : Les 24 Heures du Mans 2023 avec Sébastien Ogier au départ ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 18 décembre 2021 à 19h35

Après avoir récemment participé à des essais au volant de la Toyota GR010 Hybrid, Sébastien Ogier pourrait être présent au départ des 24 Heures du Mans en 2023 au volant d'une troisième voiture.



Sébastien Ogier va-t-il réaliser un de ses rêves en 2023 ? L'octuple champion du monde des rallyes, qui ne fera qu'un programme partiel en WRC la saison prochaine, souhaite élargir son horizon en matière de sport automobile. Le Gapençais a déjà participé à des courses sur circuit ,en championnat de France GT, en Porsche Supercup ou encore en DTM, mais une épreuve est un véritable rêve à ses yeux : les 24 Heures du Mans. Dans cette optique, les essais au volant de la Toyota GR010 Hybrid effectués il y a quelques semaines à Bahreïn n'ont rien d'innocent. Mais une transition immédiate du rallye à l'endurance a été écartée avec Ryo Hirakawa qui sera titulaire en 2022 à la place de Kazuki Nakajima. Désormais directeur de l'écurie du constructeur japonais en parallèle de son activité de pilote, Kamui Kobayashi a récemment convenu que Sébastien Ogier pourrait faire partie de ses plans à moyen terme, avec le centenaire de la classique mancelle en 2023 comme opportunité. Alors que la concurrence va se renforcer avec les arrivées de constructeurs comme Peugeot, Ferrari, Porsche ou encore Audi à l'horizon 2023, Toyota envisage d'engager à nouveau trois prototypes au départ des 24 Heures du Mans.

Kobayashi : « Ogier a très bien piloté dès le début »

En marge du gala de la FIA, Kamui Kobayashi a toutefois admis qu'un tel élargissement sera « un gros travail » pour une écurie qui a travaillé avec deux voitures depuis plusieurs années. « Si nous voulons introduire une troisième voiture, nous devons préparer tous les mécaniciens, les ingénieurs, également du côté des pilotes, a déclaré le Japonais face à la presse. Je dirais que ça va être très difficile pour 2022, parce que le timing est un peu serré. Mais ça pourrait être l'une des options pour 2023. » Pour ce qui est des pilotes, le nom de Sébastien Ogier est logiquement revenu et Kamui Kobayashi a confirmé son intérêt pour le Gapençais. « Passer du rallye à l'asphalte et aux voitures d'endurance, je dirais qu'il y a une assez grande différence, mais Sébastien Ogier a très bien piloté dès le début, a confié le nouveau patron de l'écurie Toyota. Je pense que ça peut être assez intéressant, s'il veut courir au Mans avec notre voiture. Nous allons essayer de lui donner plus d'opportunités de piloter et nous verrons si nous mettons en place une troisième voiture. Ce serait probablement une opportunité pour lui. » Avec une participation aux 24 Heures du Mans, Sébastien Ogier se mettrait alors à nouveau dans les pas de Sébastien Loeb, qui a participé à la classique mancelle à deux reprises, en 2005 et en 2006.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.