Indycar - GP de Saint-Louis : Newgarden remporte la course et met la pression sur Power

Indycar - GP de Saint-Louis : Newgarden remporte la course et met la pression sur Power©panoramic, Media365

Clément Pédron, Media365, publié le dimanche 21 août 2022 à 10h19

Josef Newgarden a remporté samedi le Grand Prix de Saint-Louis devant David Malukas et Scott McLaughlin. L'Australien s'est replacé dans la course au titre, à trois points de Will Power, actuel leader, à deux courses de la fin de la saison.



Sous la pluie de Madison dans l'Illinois, Josef Newgarden (Penske) s'est montré le plus habile pour signer sa cinquième victoire de la saison, samedi sur le circuit ovale de Gateway, le dernier de l'exercice 2022. Grâce à ce succès, l'Australien s'offre un grand rapproché au classement général à deux épreuves de la fin (Portland et Laguna Seca) sur Will Power (Penske). D'ailleurs, ce n'est pas le seul à s'être replacé pour le titre en Indycar - il est à trois points de Power - puisque le Top 7 se joue en 58 points ! Parti en pole position (la 67eme de sa carrière, à égalité avec la légende Mario Andretti), Power a mené la course avec un train d'enfer pendant 128 tours avant que la pluie ne vienne perturber la course. D'abord neutralisée, cette dernière était finalement interrompue, le temps que l'orage passe. À ce moment-là, Scott McLaughlin (Penske) occupait la tête à la faveur d'un arrêt aux stands réussi devant Josef Newgarden, Pato O'Ward (Arrow McLaren), Will Power et le rookie David Makulas (Dale Coyne Racing).

Une interruption de deux heures

Deux heures après l'apparition de la pluie et après avoir reçu l'aval des commissaires de course, les pilotes ont procédé au restart, avec 43 tours à parcourir jusqu'à l'arrivée. Et à ce petit jeu, Josef Newgarden n'a laissé aucune chance à McLaughlin. L'Australien a chipé la première place à son coéquipier chez Penske pour ne plus jamais la lâcher. Derrière lui, les principaux protagonistes du championnat ont livré une incroyable bataille, à l'image de David Makulas pour sa première saison dans la catégorie. Le Lituano-Américain a tout donné pour s'offrir son premier podium de sa carrière à moins d'une seconde de Newgarden et devant McLaughlin. Moins rapide qu'avant l'arrivée de la pluie, Power s'est, lui, classé sixième et conserve la tête du général. Qualifié 9eme mais parti 18eme en raison d'une pénalité, Romain Grosjean (Andretti) a pris la 13eme place. Victime d'une crevaison, Simon Pagenaud (Meyer Shank Racing) a perdu quelques places à l'arrivée (20eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.