Ch. d'Europe : Martinot-Lagarde, l'argent pour un millième

Ch. d'Europe : Martinot-Lagarde, l'argent pour un millième©panoramic, Media365

Guillaume Issner, Media365 : publié le dimanche 01 janvier 2023 à 19h33

Il a manqué un millième de seconde à Pascal Martinot-Lagarde pour s'emparer de la médaille d'or du 110m haies cet été lors des championnats d'Europe de Munich. Récit d'une soirée particulière pour le Français.



Pour quatre millièmes de seconde, Pascal Martinot-Lagarde devenait champion d'Europe du 110m haies à Berlin, en 2018, au grand dam du Russe Sergueï Choubenkov. Quatre ans plus tard, l'histoire ne s'est pas répétée et le Français a dû accepter de voir l'or lui passer sous le nez pour un écart encore plus mince, pour seulement un millième. Le 18 août, toujours en Allemagne mais cette fois-ci du côté de Munich, sur la piste de l'Olympiastadion, il s'est contenté de la breloque argentée aux championnats d'Europe, au profit de l'Espagnol Asier Martinez dont le cassé a été plus efficace. Martinot-Lagarde a coupé la ligne en 13''14, soit sa meilleure performance de l'année, et de loin. Un temps amélioré de vingt centièmes par rapport à son chrono du jour-même en demi-finale. Il a fallu quelques secondes à l'organisation pour départager les deux hommes et c'est le hurdler ibère qui a exulté une fois les résultats affichés, malheureusement pour l'athlète tricolore.

« On ne peut pas toujours gagner »
Cet écart rarissime aurait pu plonger certains dans la détresse mais pas « PML », qui a préféré relativiser, et avec le sourire, au micro de France Télévisions. « On ne peut pas gagner tout le temps. Regardez, aujourd'hui, c'est lui qui fait le cassé du renard. J'ai tout donné. Je me suis jeté [...] et il y a une médaille d'argent, je suis vraiment très content. Moi-même, je ne saurai même pas dire qui a gagné. Je vous l'ai dit, il y a quatre ans c'était moi (en or à Berlin), pas aujourd'hui », a-t-il lâché tout en revoyant les images de la photo-finish, extrêmement indécise. Cet argent valait presque de l'or pour celui qui a trop longtemps été embêté par les pépins physiques et qui a su se sublimer à nouveau dans un événement d'envergure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.