100 m (F) : Thompson en 10"54, un record du monde à Paris ?

100 m (F) : Thompson en 10"54, un record du monde à Paris ?©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 22 août 2021 à 15h58

La meilleure performance de tous les temps sur le 100 m féminin n'a jamais été aussi proche de tomber. Ce qui était inimaginable durant plus de 30 ans. Le stade Charléty pourrait connaître samedi après-midi un séisme.



Elaine Thompson repousse les limites de l'athlétisme. Plus encore que Renaud Lavillenie ou Armand Duplantis lorsqu'ils ont battu successivement le record du monde de saut à la perche (6,16 m pour le Français en 2014, alors que Sergueï Bubka tenait ses 6,14 m depuis 1994, puis 6,17 m et enfin 6,18 m pour le Suédois l'an passé), la sprinteuse jamaïquaine s'approche d'une performance qu'on pensait le symbole irrattrapable d'une époque malheureusement trouble : les 10"49 de Florence Griffith-Joyner sur 100 m, il y a 33 ans. En plus des soupçons évidents de dopage, des rumeurs de vent mal mesuré ont toujours escorté cette journée du 16 juillet 1988. Samedi, à Eugene, Elaine Thompson a donc bouclé sa ligne droite en 10"54, trois semaines après ses 10"61 en finale olympique à Tokyo.

"J'en ai encore beaucoup dans le ventre"

Déjà phénoménal, le deuxième temps de l'histoire devient ainsi le troisième pour celle qui avait également validé au Japon un fameux double-double, en conservant ses couronnes à la fois du 100 et du 200 m. Si l'apport des chaussures magiques, déjà constaté aux Jeux, est évidemment considérable, l'écart demeure abyssal avec ses concurrentes et force le respect.


"Le record du monde est à ma portée, affirme-t-elle sans ambages. J'en ai encore beaucoup dans le ventre. C'est incroyable de battre mon record après un grand championnat. C'est important, car je veux montrer l'exemple aux nouvelles générations. Mais je dois continuer à bosser et ne pas m'emballer." Ça risque de tomber tout seul, à Lausanne jeudi ou à Paris samedi, pour les deux nouvelles étapes à venir de la Ligue de Diamant. Le coup de projecteur sur le meeting du stade Charléty, la semaine prochaine, s'annonce d'ores et déjà grandiose.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.