Vendée Globe : Crémer avait "un peu le mal de mer"

Vendée Globe : Crémer avait "un peu le mal de mer"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 11 novembre 2020 à 11h38

La nuit a été longue et difficile pour les skippers du Vendée Globe ayant choisi l'option ouest, à l'image de Clarisse Crémer (Banque Populaire X), dont le moral a pris un coup. 

 

Pour son premier Vendée Globe, Clarisse Crémer (Banque Populaire X) n'a pas tardé à vivre des émotions. "Je suis à la limite entre joyeuse, contente et paniquée !", confiait-elle dimanche avant le grand départ. Quelques heures plus tard, elle avait toujours le sourire, mais reconnaissait s'être déjà "fait quelques petites frayeurs", avec "un petit souci d'interrupteur de quille au départ et de pilote juste après." Mais c'est vraiment dans la nuit mardi à mardi que les choses sérieuses ont commencé. Surtout pour les skippers qui, comme la Française de 30 ans, avaient opté pour l'option ouest, et ont dû affronter de fortes rafales, ainsi qu'une mer croisée. "J'avoue que je serais bien plutôt passée au sud, mais le temps que je prenne la décision c'était trop tard", a-t-elle confié lors de la vacation de 9h30. 

"Ce n'était pas très drôle" 

"La nuit n'a pas été très rigolote, avoue Clarisse Crémer. Il y a eu beaucoup de vent, j'ai eu 49 nœuds en rafale et 45 établis. Ce n'était pas très drôle. Je suis un peu au bout du rouleau, je n'arrive pas à renvoyer mes voiles. J'avais un peu le mal de mer je crois, je n'ai pas réussi à manger. Le moral n'est pas au top niveau mais je m'en suis sortie sans encombre. C'est donc positif, mais je suis totalement cramée. Je fais profil bas. Je vais essayer de me reposer mais je n'arrive pas à dormir ni à manger. On s'en serait bien passé de cette nuit..." Si la navigatrice de Locmiquélic (Morbihan) assure que "ça va", elle reconnaît toutefois être "vraiment épuisée" : "Je me fais un peu peur à être cramée comme ça." Actuelle 19e de la course autour du monde sans escale et sans assistance, elle espère surtout parvenir à rallier l'arrivée. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.