Vendée Globe : Bestaven recule encore

Vendée Globe : Bestaven recule encore©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 14 janvier 2021 à 18h30

Encore large leader du Vendée Globe (Maitre Coq IV) il y a quelques jours, Yannick Bestaven (Maitre Coq IV) est désormais sixième, mais reste à moins de 100 milles du premier, Charlie Dalin (Apivia).


La dégringolade se poursuit pour Yannick Bestaven (Maitre Coq IV) ! Celui qui était encore large leader du Vendée Globe il y a quelques jours est désormais sixième, selon le pointage effectué à 18h00 ce jeudi. Mais la distance avec le leader n'est pas rédhibitoire, loin de là, puisqu'il ne se situe qu'à 95 milles du premier, Charlie Dalin (Apivia), alors que la tête de la flotte s'approche de l'Equateur. Dalin ne compte que 20 milles d'avance sur son dauphin, Louis Burton (Bureau Vallée 2) et 55 sur le troisième, Thomas Ruyant (LinkedOut). Le classement pourrait donc encore changer dans les prochaines heures. Et rappelons que Yannick Bestaven se verra re-créditer 10h15 à son arrivée aux Sables d'Olonne, pour s'être dérouté pour participer au sauvetage de Kevin Escoffier le 30 novembre dernier (6h00 pour Boris Herrmann, actuel 5eme sur SeaExplorer-Yacht Club de Monaco). « Je suis arrivé dans le mauvais timing dans la pétole, ce qui ne m'a jamais permis de me décaler à l'Est pour me recaler devant les autres, a expliqué Bestaven dans un communiqué de son équipe. Il me tarde de sortir de cette mauvaise posture qui dure depuis plusieurs jours, ça devrait durer encore un peu moins de 48 heures jusqu'à Recife. Je pense qu'il y aura encore une barrière dans l'Atlantique Nord, un arrêt-buffet, j'espère que ça me donnera l'occasion de rattraper le retard que j'aurai accumulé. » En 26eme et dernière position, on retrouve toujours Sébastien Destremau, sur Merci, à plus de 7 200 milles. Le skipper est désormais au sud de la Nouvelle-Zélande.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Jeudi 14 janvier 2021
1- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 4 069,54 milles de l'arrivée
2- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 20,39 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 55,02
4- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 67,88
5- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) à 88,94
6- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 95,65
7- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 168,43
8- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 197,49
9- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 232,02
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 201,94
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course
Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF) : quille endommagée, après 62 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.