Coupe de l'America : Le chavirage impressionnant de Team New Zealand

Coupe de l'America : Le chavirage impressionnant de Team New Zealand©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 11 janvier 2021 à 21h26

La voile est dangereuse, et pas seulement sur le Vendée Globe... La Coupe de l'America, fameuse Coupe du Monde des régates en équipage, et sa chasse à la vitesse extrême vient encore de le rappeler lors d'un entraînement.



Les Néo-Zélandais, à l'entraînement en préparation de leur prochaine défense de la Coupe de l'America (qui aura lieu du 6 au 21 mars, après les éliminatoires à venir entre la Grande-Bretagne, l'Italie et les Etats-Unis), ont connu une belle frayeur avec un chavirage en bonne et due forme. Tout va bien pour tout le monde, et même pour le bateau qui n'a connu aucun dommage, mais les images n'en sont pas moins spectaculaires.

Les départs des Kiwis lors de ces régates d'entraînement ont été "atroces", d'après un observateur cité par le New Zealand Herald. Et l'incident, lui, a eu lieu avant la ligne d'arrivée alors que les locaux devançaient cette fois les Britanniques... L'équipage avançait à 35 noeuds, soit environ 65 km/h, preuve des vitesses toujours plus impressionnantes de ces véritables bolides sur l'eau. Les Australiens ont même dépassé les 51 noeuds l'an dernier, soit environ 95 km/h.

On vous laisse donc imaginer le danger potentiel des impacts avec la mer, qui devient dans ces cas-là presque comme du bitume (quiconque a déjà chuté dans ces conditions, ne serait-ce qu'avec un minimum de vitesse, le sait)... En mai 2013, à San Francisco, un drame avait touché l'équipe suédoise, le Britannique Andrew Simpson ayant ainsi perdu la vie à l'entraînement. "Il a été piégé sous le bateau et est décédé malgré des tentatives de réanimation, en mer comme à terre", annonçait laconiquement l'équipage Artemis. "Il est resté dans l'eau dix à quinze minutes", expliquaient à leur tour les pompiers. Ses camarades avaient pu, eux, être transférés dans un bateau de secours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.