WTA - Rome : Sabalenka dans le dernier carré

WTA - Rome : Sabalenka dans le dernier carré©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 13 mai 2022 à 13h30

Malmenée par Amanda Anisimova en début de match, vendredi en quarts de finale du WTA 1000 de Rome, Aryna Sabalenka, sorti d'entrée par l'Américaine à Madrid, a inversé ensuite la situation (4-6, 6-3, 6-2). La Biélorusse disputera ainsi sa deuxième demi-finale cette saison après Stuttgart.


Trois semaines après sa défaite en finale à Stuttgart, revoici Aryna Sabalenka en demi-finales. Déjà parvenue dans le dernier carré, fin avril en Allemagne, la Biélorusse s'est de nouveau hissée dans le Top 4, ce vendredi au WTA 1000 de Rome. Bourreau de la Chinoise Zhang puis de Jessica Pegula lors de ses deux premiers matchs au Foro Italico, la numéro 8 mondiale avait rendez-vous en quarts de finale avec Amanda Anisimova. Une joueuse qui ne présentait aucun secret pour Sabalenka, puisque cette dernière s'était fait éliminer d'entrée (6-2, 3-6, 6-4) par l'Américaine à Madrid. Cette fois, la meilleure amie sur le circuit de la Belge Elise Mertens n'est pas retombée dans le piège tendue par la 32eme au classement. Cependant, si la native de Minsk a su prendre sa revanche (4-6, 6-3, 6-2 en 1h52 de jeu) contre Anisimova, deux semaines après sa défaite dans la capitale espagnole, elle a encore dû batailler. Encore passée à côté de sa première manche, remportée 6-4 par l'Américaine, Sabalenka a dû une nouvelle fois courir après le score.

Retrouvailles avec Swiatek au programme ?



A Madrid, elle avait recollé à une manche partout, avant de céder dans la troisième (Sabalenka et Anisimova sont les deux joueuses ayant joué le plus de troisième set depuis le début de la saison). Une leçon parfaitement retenue visiblement par l'ancienne dauphine d'Ashleigh Barty au classement mondial, puisqu'elle n'a plus laissé que des miettes ensuite à son adversaire (6-3, 6-2 en 1h15). Comme à Stuttgart, Sabalenka, qui avait eu beaucoup de mal à confirmer son excellente fin de saison dernière avant le coup d'envoi de la saison sur terre battue et son arrivée en Allemagne, se retrouve donc à une marche de la finale avec en perspective dans cette deuxième demi-finale en trois semaines de possibles retrouvailles avec la terrible Iga Swiatek, qui l'avait privé de son onzième titre, à Stuttgart. En cas de 26eme victoire de rang (en quarts contre la revenante Bianca Andreescu), la numéro 1 mondiale, sur un nuage depuis fin février, se dressera en effet de nouveau sur la route de la Biélorusse, qui s'en passerait peut-être bien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.