WTA - Rome : Badosa s'arrête encore au deuxième tour

WTA - Rome : Badosa s'arrête encore au deuxième tour©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 13 mai 2022 à 09h24

Comme à Madrid la semaine dernière, Paula Badosa s'arrête avant les quarts de finale du tournoi de Rome. La numéro 3 mondiale, déjà sortie au 2eme tour en Espagne, s'est fait sortir en deux sets (6-4, 6-4) par la Russe Daria Kasatkina jeudi tard dans la soirée.


Rien ne va plus pour Paula Badosa. Balayée par Simona Halep dès le deuxième tour, la semaine dernière à Madrid, l'Espagnole, très amère, avait promis de se racheter à Rome, où elle espérait bien évidemment faire mieux que dans la capitale espagnole. Malheureusement pour la numéro 3 mondiale, elle a encore déchanté jeudi soir et a quitté de nouveau prématurément le tournoi après sa défaite en deux sets (6-4, 6-4 en 1h47) face à Daria Kasatkina, 23eme au classement. Comme à Madrid, Badosa quitte donc de nouveau la compétition dès le deuxième tour et si la Russe, qui affrontera la Suissesse Teichmann vendredi pour une place dans le dernier carré, poursuit l'aventure, la native de New York, elle, ne verra une nouvelle fois pas les quarts. Pas vraiment une bonne nouvelle à quelques jours de Roland-Garros, où la joueuse qui avait créé la sensation à Indian Wells en octobre dernier avait justement buté sur Tamara Zidansek en quarts de finale.

Badosa avait pourtant bien démarré



Expéditive face à la Biélorusse Sasnovich au premier tour au Foro Italico, Badosa n'a pas su enchaîner jeudi face à Kasatkina, une autre joueuse qui devra se passer de Wimbledon cette année (les organisateurs ont interdit la participation des représentants de la Russie et de la Biélorussie). Malgré un meilleur départ face à la jeune joueuse russe de 23 ans (elle a mené 2-0, 3-1 puis 4-2), Badosa, pas beaucoup plus âgée (elle a 24 ans), a ensuite coincé et permis à son adversaire de d'abord la renverser dans le premier set puis d'avoir également le dernier mot dans la deuxième manche, qui avait pourtant vu l'Espagnole revenir à deux reprises à hauteur après avoir cédé ses deux premières mises en jeu. Le troisième break du set a été le bon pour Kasatkina, qui avait été privée à Madrid des quarts de finale par une autre Ibérique Sara Sorribes Tormo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.