WTA - Miami : Andreescu revient fort !

WTA - Miami : Andreescu revient fort !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 30 mars 2021 à 09h32

L'Australienne Ashleigh Barty s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi WTA de Miami, aux dépens de la Biélorusse Victoria Azarenka, tout comme l'Ukrainienne Elina Svitolina face à la Tchèque Petra Kvitova. Ça passe aussi pour Naomi Osaka, Aryna Sabalenka et Bianca Andreescu, qui a dominé Garbine Muguruza.



Ashleigh Barty a dû s'employer. L'Australienne, numéro une mondiale et tête de série n°1, s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi WTA 1000 de Miami aux Etats-Unis, en éliminant la Biélorusse Victoria Azarenka, 15eme joueuse mondiale et tête de série n°14, en trois manches (6-1, 1-6, 6-2) et 1h54 de jeu. Dans la première manche, c'est pourtant la Biélorusse qui a obtenu, d'entrée, la première balle de break. Après avoir égalisé à 1-1, Victoria Azarenka a ensuite perdu les cinq derniers jeux de cette manche, malgré deux balles de débreak alors que son adversaire servait pour le gain de ce set (6-1). Dans la deuxième manche, c'est cette fois l'Australienne, tenante du titre, qui a perdu ses moyens au service. Après deux breaks d'entrée, et malgré trois balles de débreak à 0-2, Ashleigh Barty s'est ensuite retrouvée rapidement menée 0-5. Si elle a ensuite su mettre fin à cette hémorragie en gagnant enfin son service, elle n'a pas pu empêcher son adversaire de conclure sur un jeu blanc (1-6). Enfin, dans la troisième et dernière manche, la meilleure joueuse du monde a breaké la première, tout en se faisant débreaker dans la foulée puis égalisée, malgré deux nouvelles balles de break en sa faveur. Loin de se désunir pour autant, la numéro une mondiale a placé un coup d'accélérateur pour remporter les quatre derniers jeux de cette manche et de ce set (6-2), et s'offrir ainsi le droit de disputer les quarts de finale.

Sabalenka s'est promenée

Un quart de finale qui la verra affronter Aryna Sabalenka. La Biélorusse, 8eme joueuse mondiale et tête de série n°7, s'est aisément débarrassée de la Tchèque Marketa Vondrousova, 20eme joueuse mondiale et tête de série n°19, en huitièmes de finale du tournoi WTA 1000 de Miami aux Etats-Unis, en deux manches (6-1, 6-2) et 1h09 de jeu. Dans la première manche, la Tchèque a perdu ses premiers services, malgré un total de quatre balles de break sauvées également. Menée ensuite rapidement 0-5, Marketa Vondrousova a su sauver l'honneur, avant de céder ce premier set sur la deuxième balle de son adversaire (1-6). Dans la deuxième et dernière manche, la 20eme joueuse mondiale a de nouveau craqué la première, à 1-1, non sans avoir sauvé une balle et manqué à trois reprises de débreaker dans la foulée. Avec cet avantage en poche, la Biélorusse a accentué la pression sur son adversaire, pour finir par la double-breaker à 2-4, et conclure, dans la foulée, sur sa deuxième balle de match (2-6).

Osaka n'a pas tremblé

Naomi Osaka n'a pas eu à forcer son talent. La Japonaise, deuxième joueuse mondiale et tête de série n°2 a tranquillement éliminé la Belge Elise Mertens, 17eme joueuse mondiale et tête de série n°16, en huitièmes de finale du tournoi WTA 1000 de Miami aux Etats-Unis, en deux manches (6-3, 6-3) et 1h24 de jeu. Dans la première manche, c'est la Belge qui a craqué, blanc, d'entrée. A 1-4, Elise Mertens, malgré cette fois une première balle sauvée, a de nouveau cédé son service, avant d'en reprendre un, blanc, à son adversaire. Dans la foulée, la Japonaise a bien cru pouvoir conclure cette manche sur le service de son adversaire, mais malgré quatre opportunités, elle n'a pas su en convertir une seule. Sur son propre service, Naomi Osaka a dû sauver une balle de débreak, dans un premier temps, avant de s'adjuger enfin ce premier set, à sa troisième tentative (6-3). Dans la deuxième et dernière manche, la 17eme joueuse mondiale a été la première à se procurer une balle de break, avant de céder son service dans la foulée, malgré trois premières balles sauvées. Malgré un débreak dans la foulée, la tête de série n°16 a fini par totalement craquer, cédant alors les quatre derniers jeux de ce set et ce match (6-3).

Svitolina ne passe pas loin de la correctionnelle

Elina Svitolina a dû puiser dans ses réserves. L'Ukrainienne, 5eme joueuse mondiale et tête de série n°5, s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi WTA 1000 de Miami aux Etats-Unis, contre la Tchèque Petra Kvitova, 10eme joueuse mondiale et tête de série n°9, en trois manches (2-6, 7-5, 7-5) et 2h25 de jeu. Pourtant, l'Ukrainienne a donc laissé échapper cette première manche. Malgré deux balles de break en sa faveur à 1-1, Elina Svitolina s'est fait breaker une première fois à 1-2, puis à 2-5, malgré deux premières balles sauvées (2-6). Dans la deuxième manche, les deux joueuses ont fait jeu égal pendant les dix premiers jeux. A ce moment-là, la Tchèque a fini par craquer, malgré une première balle sauvée, avant de se faire égaliser, dans la foulée, à une manche partout (7-5). Dans la troisième et dernière manche, les deux joueuses ont été bien moins précises sur leurs services respectifs. Double-breakée d'entrée pour être menée 0-3, Petra Kvitova a rattrapé, dans la foulée, son retard, pour passer devant (4-3). De 4-4 à 5-6, les deux joueuses ont ensuite de nouveau perdu leur service. A ce petit jeu-là, c'est la mieux classée des deux qui avait donc encore un avantage d'un break en poche. Un avantage qui lui a permis de remporter cette rencontre, dans la foulée, à sa deuxième opportunité (7-5). En quarts de finale, Elina Svitolina affrontera Anastasija Sevastova.

Andreescu revient en grande forme

Absente durant toute la saison 2020 en raison d'une blessure au genou et forfait pour le dernier Open d'Australie, Bianca Andreescu revient fort ! La Canadienne, 9eme joueuse mondiale, jouera les quarts de finale à Miami, après sa victoire 3-6, 6-3, 6-2 en 2h12 contre Garbine Muguruza qui, décidément, enchaîne les gros matchs cette année (on se souvient notamment de celui contre Osaka à Melbourne). Andreescu, qui avait perdu le premier set en se faisant breaker à 4-3, s'est parfaitement reprise en menant rapidement 4-1 dans le deuxième, puis en breakant de nouveau Muguruza, qui était revenue à 3-4. Dans le troisième set, l'ancienne gagnante de l'US Open était supérieure, et a breaké à 0-0 et 2-0 pour l'emporter. Elle sera opposée à une autre Espagnole, Sara Sorribes Tormo, qui a éliminé la tête de série n°27, Ons Jabeur, en trois sets : 6-4, 0-6, 6-1 dans un match marqué par dix breaks. Enfin, Maria Sakkari (25eme) a mis fin au parcours de Jessica Pegula (33eme) en s'imposant 6-4, 2-6, 7-6 en 2h39. La Grecque est passée tout près de l'élimination, puisqu'elle a dû sauver six balles de match dans la troisième manche, à 5-4, puis dans le tie-break à 6-5.

(Avec M.M.)

MIAMI (Etats-Unis, WTA 1000, dur extérieur, 2 730 000€)
Tenante du titre (en 2019) : Ashleigh Barty (AUS)

8emes de finale
Barty (AUS, n°1) bat Azarenka (BIE, n°14) : 6-1, 1-6, 6-2
Sabalenka (BIE, n°7) bat Vondrousova (RTC, n°19) : 6-1, 6-2
Sevastova (LET) bat Konjuh (CRO, WC) : 6-1, 7-5
Svitolina (UKR, n°5) bat Kvitova (RTC, n°9) : 2-6, 7-5, 7-5

Andreescu (CAN, n°8) bat Muguruza (ESP, n°12) : 3-6, 6-3, 6-2
Sorribes Tormo (ESP) bat Jabeur (TUN, n°27) : 6-4, 0-6, 6-1
Sakkari (GRE, n°23) bat Pegula (USA, n°29) : 6-4, 2-6, 7-6 (6)
Osaka (JAP, n°2) bat Mertens (BEL, n°16) : 6-3, 6-3

Vos réactions doivent respecter nos CGU.