Wimbledon : Djokovic autorisé à jouer

Wimbledon : Djokovic autorisé à jouer©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 26 avril 2022 à 15h12

Lors de leur conférence de presse d'avant-tournoi, les dirigeants de Wimbledon ont annoncé qu'aucune restriction liée au Covid ne sera mise en place. Novak Djokovic, non vacciné, sera donc autorisé à défendre son titre. Par ailleurs, ils ont confirmé que les Russes et Biélorusses seraient bien exclus du tournoi.



Covid

Il n'y aura aucune restriction liée au covid cette année, ni pour les joueurs et entourages, ni pour les spectateurs. Aucune vaccination n'est requise pour participer au tournoi. Novak Djokovic pourra donc défendre son titre.

Nouvelle organisation du tournoi

Il y aura désormais des matchs le dimanche du milieu du tournoi, donc les huitièmes de finale en simple seront répartis entre dimanche et lundi. Les deuxièmes mardi et mercredi comprendront une combinaison de quarts de finale dames et messieurs. Un super tie-break au meilleur des 10 points (avec 2 points d'écart) dans le dernier set sera introduit cette année, assurant la cohérence avec les autres tournois du Grand Chelem.

Confirmation de l'exclusion des joueurs et joueuses russes et biélorusses

Déclaration de Ian Hewitt, président du All England Club, qui organise le tournoi : « Nous pensons qu'il s'agit d'une situation extrême et exceptionnelle qui nous emmène bien au-delà des seuls intérêts du tennis. L'invasion en cours de la Russie et les dommages catastrophiques causés à des millions de vies en Ukraine ont été condamnés dans le monde entier par plus de 140 pays. Le gouvernement, l'industrie, les institutions sportives et créatives jouent tous leur rôle dans les efforts visant à limiter l'influence mondiale de la Russie, y compris tout avantage des démonstrations de force commerciales, culturelles ou sportives. Dans le cadre de cette réponse, le gouvernement britannique a défini des orientations pour les organismes et événements sportifs au Royaume-Uni, dans le but spécifique de limiter l'influence de la Russie. Nous avons tenu compte de ces orientations, comme nous le devons en tant qu'événement de haut niveau et institution britannique de premier plan. Après un examen attentif de divers facteurs, nous sommes arrivés à deux conclusions fermes qui ont servi de base à notre décision. Premièrement, même si nous devions accepter les inscriptions de joueurs russes et biélorusses avec des déclarations écrites, nous risquerions que leur succès ou leur participation à Wimbledon soit utilisé au profit de la machine de propagande du régime russe - ce que nous ne pourrions pas accepter. Deuxièmement, nous avons le devoir de veiller à ce qu'aucune de nos actions ne mette en danger la sécurité ou le bien-être des joueurs ou de leurs familles. Nous comprenons et regrettons profondément l'impact que cette décision aura sur chaque individu concerné - et tant d'innocents souffrent à cause de cette terrible guerre. Mais, tenus d'agir, nous pensons avoir pris la décision la plus responsable possible dans les circonstances, et il n'y a pas d'alternative viable dans le cadre de la position du gouvernement à la décision que nous avons prise dans cette situation vraiment exceptionnelle et tragique. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.