WTA : S.Williams présente à l'US Open ?

WTA : S.Williams présente à l'US Open ?©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 29 juin 2022 à 08h40

Ce mardi soir, après sa défaite pour son entrée en lice à Wimbledon contre la Française Harmony Tan, l'Américaine Serena Williams a évoqué une possible participation à l'US Open.



Un petit tour et puis s'en va. Ce mardi soir, pour son tout premier match sur le circuit WTA depuis un an, l'Américaine Serena Williams, 1204eme joueuse mondiale et bénéficiaire d'une wild card, s'est inclinée au premier tour de Wimbledon, contre la Française Harmony Tan, 115eme joueuse mondiale, en trois manches (7-5, 1-6, 7-6 (7)) et 3h14 de jeu. Présente ensuite en conférence de presse et dans des propos relayés par l'AFP, la joueuse est revenue notamment sur ce qui lui a paru le plus dur pour son grand retour après un an d'absence : "Physiquement, je ne m'en suis pas mal sortie. C'est vrai que les deux derniers points, j'ai souffert (sourires). Je me déplace bien, je renvoie beaucoup de balles qu'il faut aller chercher. Mais je ne me suis pas entraînée pour des matchs de trois heures... c'est, je pense, là que j'ai fait une erreur. Sur les points clés du match, il faut toujours être prête mentalement à les gagner. Je l'ai pas mal fait sur peut-être un ou deux de ces points, mais ce n'était clairement pas suffisant."

"Très motivée pour jouer à la maison"

Serena Williams fêtera ses 41 ans au mois de septembre prochain. Si elle n'a pas encore annoncé officiellement une date de retraite, elle ne se voit pas faire de ce match son dernier souvenir dans le Grand Chelem londonien : "Evidemment que non ! Certainement pas ! Mais aujourd'hui, j'ai tout donné. Peut être que si j'avais joué demain j'en aurais donné plus, peut-être que la semaine dernière j'en aurais donné plus... Mais aujourd'hui je ne pouvais pas. Il vient un moment où il faut savoir s'en satisfaire. Et c'est tout ce que je peux faire. Je ne pouvais pas faire plus aujourd'hui." De là à enchaîner avec l'US Open, qui débute le 29 août prochain ? L'Américaine ne semble visiblement pas contre : "L'US Open, c'est là que j'ai gagné mon premier titre du Grand Chelem (ndlr : en 1999), c'est super spécial. Je suis sans aucun doute très motivée pour m'améliorer et jouer à la maison."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.