US Open (F) : Jabeur s'en sort face à Mandlik

US Open (F) : Jabeur s'en sort face à Mandlik©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 31 août 2022 à 18h42

Parfois mise en difficulté par Elizabeth Mandlik, Ons Jabeur a su trouver les solutions pour s'imposer en deux manches et se qualifier pour le troisième tour de l'US Open.



Ons Jabeur poursuit son chemin à Flushing Meadows. Finaliste malheureuse à Wimbledon, la Tunisienne s'est hissée au troisième tour de l'US Open avec un succès en deux manches accrochées sur Elizabeth Mandlik. Une rencontre que la 144eme mondiale, bénéficiaire d'une invitation pour prendre part à la dernière levée du Grand Chelem cette saison, a su prendre par le bon bout. En effet, parvenant à mettre en difficulté Ons Jabeur sur sa mise en jeu, l'Américaine est allée chercher le break à la troisième opportunité afin de mener trois jeux à un dans ce début de match surprenant. Néanmoins, il n'a fallu qu'une seule occasion pour que la numéro 5 mondiale efface sans délai ce jeu de service de retard et recolle à trois jeux partout. Sans complexes, Elizabeth Mandlik a une nouvelle fois breaké la Tunisienne afin de servir pour le gain du premier set.

Jabeur a dû se faire violence

C'est alors qu'Ons Jabeur a sérieusement haussé son niveau de jeu. Remportant trois jeux de suite, dont deux sur l'engagement de son adversaire, la numéro 5 mondiale a fait tourner la première manche en sa faveur. Sur sa lancée, la Tunisienne a pris d'entrée le service de l'Américaine afin de mener trois jeux à rien. Cette dernière a toutefois su faire son retard mais son débreak a surtout été le dernier jeu qu'elle a pu inscrire dans cette rencontre. Plaçant une nouvelle accélération, Ons Jabeur a plié le match avec le gain des trois derniers jeux (7-5, 6-2 en 1h15'). Pour une place en huitièmes de finale, la numéro 5 mondiale affrontera la tête de série numéro 31 Shelby Rogers, qui a pris le meilleur sur la Slovaque Viktoria Kuzmova (7-5, 6-1 en 1h18').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.