Quand Nelson Monfort interrompt la rencontre Benchetrit - Isner

Quand Nelson Monfort interrompt la rencontre Benchetrit - Isner©Media365

Marie Mahé : publié le lundi 28 septembre 2020 à 14h00

Lors de son premier tour contre l'Américain John Isner à Roland-Garros, le Français Elliot Benchetrit a été perturbé par Nelson Monfort, qui parlait trop fort.

Ce Roland-Garros 2020 est forcément particulier, en raison de la pandémie de coronavirus qui n'en finit décidément plus, et encore aujourd'hui, de sévir à travers le monde, puisqu'il se joue quasiment à huis-clos, avec seulement 1000 personnes maximum autorisées sur le site, chaque jour. Alors forcément, on assiste à des scènes particulièrement cocasses. Et ce ne sont certainement pas le Français Elliot Benchetrit, 215eme joueur mondial et bénéficiaire d'une wild card, et l'Américain John Isner, 23eme joueur mondial et tête de série n°21, qui diront le contraire. Ce dimanche, les deux joueurs s'affrontaient au premier tour des Internationaux de France de tennis, sur le court n°7, lorsqu'ils ont été interrompus... par Nelson Monfort.


« Nelson, s'il vous plaît »

Présent sur une terrasse qui surplombe le court, le célèbre journaliste sportif de France Télévisions, alors en pleine interview en direct, parlait visiblement trop fort. Et malgré les appels du Tricolore, de l'arbitre de chaise, qui a même insisté, à son micro : « Merci Monsieur. Monsieur le journaliste s'il vous plaît. Nelson, s'il vous plaît », ou bien encore des rares spectateurs présents dans les tribunes, qui ont pourtant tous crié « Nelson », cette interruption a duré une bonne minute, jusqu'à ce que Monfort, bien trop concentré pour se laisser distraire, se rende visiblement compte qu'il gênait. Peut-être qu'entre-temps avait-il aussi reçu la balle envoyée par le géant américain John Isner (2,08m). Toujours est-il que ce dernier a certainement été moins perturbé que son adversaire d'un jour, puisqu'il s'est imposé, au final, en trois petites manches (6-4, 6-1, 6-3) et seulement 1h40 de jeu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.