L'impact financier sur la baisse du nombre de spectateurs anticipé par la FFT

L'impact financier sur la baisse du nombre de spectateurs anticipé par la FFT©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le dimanche 27 septembre 2020 à 11h20

Présent sur Europe 1 ce dimanche matin, Bernard Giudicelli, le président de la Fédération française de tennis, est revenu sur l'impact financier lié à la jauge de 1000 personnes.



Roland-Garros n'y échappera donc pas. Alors que débute une nouvelle édition du prestigieux Grand Chelem de tennis, la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde et donc notamment en France, les restrictions font que les Internationaux de France n'accueilleront que 1000 personnes par jour. Invité sur Europe 1 ce dimanche matin, Bernard Giudicelli, le président de la Fédération française de tennis, n'a pas voulu se montrer catastrophé : « Bah écoutez, je pense que l'optimisme est notre seconde nature. Il faut être optimiste dans des moments pareils où le monde entier fait face à l'impensable et un tsunami. Aujourd'hui, l'optimisme, c'est presque, je veux dire, une condition de survie. »

Giudicelli : « L'impact économique sur la Fédération a été anticipé »

Pourtant, en 2019, Roland-Garros avait bel et bien accueilli pas moins de 520 000 personnes Porte d'Auteuil. Cette année, les finances devraient donc s'en faire ressentir : « Oui, financièrement c'est compliqué. C'est même extrêmement compliqué, mais ça l'est pour tout le monde, dans tout le secteur de la vie économique. Nous sommes une Fédération et il ne faut pas s'arrêter uniquement à l'aspect économique. Il faut avancer, il faut respecter tous les gens qui font le tennis par le simple fait de vouloir organiser le tournoi. » Des restrictions qui pourraient également avoir un impact au-delà de Roland-Garros, sur la Fédération française de tennis dans son ensemble : « Oui, il y aura un impact, mais cet impact a été anticipé. Nous avons réuni au mois de juin une assemblée générale pour solliciter un emprunt et cet emprunt va nous permettre de passer ce cap difficile. »

Giudicelli : « Un tirage au sort a été effectué parmi les 5000 personnes qui avaient pu obtenir un billet »

Cette jauge fixée à 1000 personnes par jour a été décidée il y a seulement quelques jours. Il a donc fallu devoir s'adapter : « Un tirage au sort a été effectué parmi les 5000 personnes qui avaient pu obtenir un billet dans les conditions précédentes et donc, ils seront à peu près, pour 80%, majoritairement donc des spectateurs chanceux, dirons-nous, et puis il y aura également des présidents de clubs et, en tout petit nombre, des dirigeants. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.