Cornet ne comprend pas

Cornet ne comprend pas©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le vendredi 02 octobre 2020 à 13h47

Alizé Cornet s'est accrochée avec l'énergie du désespoir, qui la caractérise souvent, mais elle n'a pu éviter la défaite en deux sets jeudi contre Shuai Zhang (6-4, 7-6). Elle livre ses doutes quant à ses caractéristiques du moment.



Alizé Cornet a sauvé quatre balles de match sur le service de Shuai Zhang, jeudi au deuxième tour de Roland-Garros (6-4, 7-6) alors que la Chinoise menait 6-5 dans la deuxième manche. Le tie-break a fini d'achever la Française : "Je pensais faire tourner le truc. Je reste vraiment sur ma faim, j'ai l'impression d'avoir un peu loupé le coche." Plus généralement, la quatrième joueuse tricolore (52eme mondiale) est un peu perdue sur ses sensations depuis la reprise de la compétition, elle qui restait sur un huitième de finale à l'US Open.

"Je ne fais que des Roland décevants"

"J'ai eu une bonne tournée américaine, une moins bonne tournée européenne. A chaque fois, c'était seulement deux tournois." Avant l'US Open, Cornet avait battu Sofia Kenin au tournoi de Cincinnati (délocalisé à New York), où l'Américaine était tête de série n°2 (elle avait ensuite perdu face à Victoria Azarenka). Sur terre, la semaine dernière à Strasbourg, elle avait dû s'arrêter au deuxième tour contre Elena Rybakina, que Fiona Ferro a éliminée jeudi à Paris.


"Ce qui est vraiment dommage, c'est que je me sens hyper bien sur terre battue. J'ai un jeu qui peut hyper bien correspondre à cette surface. Et malgré tout, ces dernières années, je ne fais que des Roland décevants. J'ai l'impression que je suis de plus en plus à l'aise sur dur, je ne comprends pas trop ce qu'il se passe. Définitivement, j'ai un gros goût d'inachevé sur ce Roland. Je pense que j'aurais pu aller plus loin. J'avais quand même de bonnes sensations, physiquement je me sentais bien. Après, ce qui est réconfortant, c'est que le prochain Roland n'est que dans six mois. J'espère que je ferai mieux." Cornet (30 ans) vient d'enchaîner un 55eme tournoi du Grand Chelem en quinze ans, le record est à 62 et elle pourrait donc l'atteindre à Wimbledon en 2022. Si, bien sûr, le calendrier n'est pas à nouveau perturbé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.