Alcaraz : "Je me suis battu jusqu'au dernier point, jusqu'à la dernière seconde"

Alcaraz : "Je me suis battu jusqu'au dernier point, jusqu'à la dernière seconde"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 01 juin 2022 à 00h08

Avant l'autre sommet entre Novak Djokovic et Rafael Nadal, celui entre Alexander Zverev et Carlos Alcaraz a été non moins homérique (6-4, 6-4, 4-6, 7-6). L'Espagnol, certes attendu encore plus loin à Roland-Garros, a été remarquable.



Le résumé est parfait et signé Carlos Alcaraz lui-même : "Je me suis battu jusqu'au dernier point, jusqu'à la dernière seconde. Et j'en suis fier." Le match face à Alexander Zverev, mardi à Roland-Garros, a été d'un niveau rare, avec le tie-break du quatrième set en guise de feu d'artifice. Et si c'est l'Allemand qui en est finalement sorti vainqueur, il n'y a quasiment rien à retirer aux immenses attentes suscitées par le jeune adulte avant le tournoi. Lui, bien sûr, est obligé d'y réfléchir tout de même : "En trois sets gagnants, c'est plus difficile de garder sa concentration et son niveau de jeu pendant trois, quatre ou cinq heures. Je n'ai peut-être pas assez bien débuté, contre un des meilleurs au monde. Il me faut donc une entame plus forte. C'est la leçon que j'en retire."

Carlos Alcaraz, vainqueur magnifique du Masters 1000 de Madrid le mois dernier en éliminant successivement Rafael Nadal, Novak Djokovic et... Alexander Zverev, s'estime proche d'atteindre un dernier carré sur un tournoi du Grand Chelem : "Je ne suis pas très loin non plus d'en gagner un. J'ai le niveau et la confiance pour ça, ou au moins pour atteindre les demies la prochaine fois." La jeune pépite continue de trouver "époustouflant" tout ce qu'il vient de vivre : "Je ne peux pas être déçu quand j'ai un tel public. Ils m'ont soutenu jusqu'au dernier point, de la première à la dernière seconde. Merci." Sixième mondial, Carlos Alcaraz peut perdre un rang en fonction des fins de parcours d'Andrey Rublev et Casper Ruud.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.