Open d'Australie : Kyrgios menacé dans les vestiaires !

Open d'Australie : Kyrgios menacé dans les vestiaires !©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 22 janvier 2022 à 09h44

Après sa victoire en double avec Thanasi Kokkinakis face à la paire croate Mektic-Pavic, Nick Kyrgios aurait été menacé dans les vestiaires par le staff adverse.



Malgré son élimination en simple face à Daniil Medvedev, ulcéré par le public australien, Nick Kyrgios continue à faire parler de lui à Melbourne. Après avoir soutenu, à la surprise générale, son grand rival Novak Djokovic, non-vacciné contre le Covid-19, puis innové avec un génial service entre les jambes lors de son match du premier tour contre Liam Broady, il a atteint les huitièmes de finale du tournoi de double aux côtés de son grand ami Thanasi Kokkinakis. L'impayable duo est venu à bout vendredi de la paire croate Nikola Mektic-Mate Pavic, tête de série numéro 1, en deux manches (7-6[8], 6-3). Des adversaires eux aussi agacés par le chaud public local, mais aussi par Kyrgios. Et ils ne sont pas privés de lui faire savoir, mais pas directement...

Interrogé après la rencontre, Pavic a déclaré qu'il y avait "autre chose" que le public qui l'avait énervé, sans vouloir en dire plus. Avant que Kyrgios ne fasse une drôle de révélation. "C'était juste pour vous faire savoir qu'après la boucherie d'hier en double, l'entraîneur et le préparateur physique de mes adversaires ont commencé à menacer de se battre dans le vestiaire. Le tennis est un sport soft Thanasi Kokkinakis... Tout ça parce que j'ai bougé et que je les ai touchés avec une balle de tennis", a-t-il ainsi écrit sur Twitter. Une version confirmée par l'ancien joueur australien Sam Groth, qui a révélé que Kokkinakis lui avait envoyé un message lui disant que Kyrgios avait été abordé par le camp adverse. "De toute évidence, ils n'étaient pas très heureux, d'être tête de série numéro 1 et de se faire sortir par Thanasi et Nick, et je pense qu'ils n'ont pas accepté ce qu'il s'est passé avec la foule et avec Nick. Mais c'est se montrer faible que de faire ça dans les vestiaires, surtout que ce n'était même pas les joueurs mais un membre de leur staff." Les organisateurs n'ont pas encore réagi à cet incident.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.