Open d'Australie : Djokovic est " un meilleur joueur " selon Wilander

Open d'Australie : Djokovic est " un meilleur joueur " selon Wilander©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 22 février 2021 à 10h40

Vainqueur de l'Open d'Australie 2021, Novak Djokovic a su se réinventer selon l'ancien numéro 1 mondial, Mats Wilander.



Il n'y a pas eu de suspense en finale de l'Open d'Australie, dimanche. Ou alors, un tout petit peu, au premier set. Exceptionnel en retour et en fond de court notamment, Novak Djokovic a écoeuré Daniil Medvedev, laminé en trois manches (7-5, 6-2, 6-2) et seulement 1h53 de jeu sur la Rod Laver Arena qui s'attendait à voir un long combat entre les numéros 1 et 4 mondiaux. Trop fort, Djokovic a glané un 18eme titre du Grand Chelem et n'est plus qu'à deux longueurs de Roger Federer et Rafael Nadal.

Wilander : « Une nouvelle version de Djokovic »

Pour Mats Wilander, trois fois vainqueur du tournoi australien (1983, 1984, 1988), « on a eu droit à une nouvelle version de Djokovic, plus près de sa ligne, plus créatif ». « Une version qu'on va être amené à voir plus souvent, estime le Suédois dans L'Equipe. Il a probablement été plus efficace au cours de sa carrière, mais il est aujourd'hui un meilleur joueur de tennis, plus complet. Je pense que Medvedev a été ces derniers mois le joueur qui lui a fait réaliser qu'il ne pourrait pas continuer à jouer comme avant, qui lui a montré qu'il prenait de l'âge. Et Novak a transformé la frustration en défi : "Je vais devoir produire d'autres choses." »


Wilander : « C'est un vrai coup dur pour les jeunes »

« Boris Becker, quand il le coachait, m'avait dit que les jeunes préféraient affronter Novak plutôt que Rafa ou Roger, pas parce qu'ils avaient plus de chances de l'emporter mais parce qu'ils savaient que la balle allait être plus franche et les variations moins nombreuses, qu'ils allaient avoir l'occasion de jouer leur meilleur tennis. Novak a progressé sur le fait de faire mal à l'adversaire, ça doit être grisant », ajoute Wilander qui se doute que Medvedev a « dû se sentir petit, limité. C'est un vrai coup dur pour les jeunes. Ils ont cru que la porte était entrouverte et là, Novak vient de la claquer violemment. En plus, je ne pense pas qu'il se sente dans l'urgence. Il a 33 ans, il voit bien où en est Roger à 39, alors il se dit qu'il a encore trois-quatre bonnes saisons devant lui, peut-être parmi les meilleures de sa carrière. Je pense même qu'il a su déplacer son curseur et qu'il se concentre davantage aujourd'hui sur son tennis que sur la course au GOAT (Greatest of all time). » Finaliste malheureux, le Russe a néanmoins gagné une place au nouveau classement ATP, il est désormais numéro 3 mondial, juste derrière Rafael Nadal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.