Open d'Australie - Barty : "C'est irréel"

Open d'Australie - Barty : "C'est irréel"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 27 janvier 2022 à 14h11

Tout continue de se passer comme dans un rêve pour Ashleigh Barty, qui jouera samedi chez elle la finale de l'Open d'Australie contre Danielle Collins. Elle sera inévitablement la grande favorite de cet ultime match de la quinzaine.



La première pensée d'Ashleigh Barty, interrogée sur le court par Jim Courier après sa qualification en finale de son Open d'Australie ? "C'est irréel." La n°1 mondiale, qui n'a toujours pas perdu le moindre set, a survolé à nouveau son sujet jeudi en demies face à l'Américaine Madison Keys (6-1, 6-3) : "C'est juste incroyable, j'aime ce tournoi et jouer en Australie. On est exceptionnellement gâtés en tant qu'Aussies, de pouvoir ainsi disputer un tournoi du Grand Chelem dans notre jardin... Je suis juste heureuse de jouer mon meilleur tennis. J'ai déjà fait de bons résultats, désormais j'ai une chance de titre."

"Garder un grand sourire"

Barty est la première joueuse australienne à atteindre la finale à domicile depuis 1980 et Wendy Turnbull. Lors de son deuxième - et dernier - succès lors d'un tournoi majeur, à Roland-Garros en 2019, elle avait déjà éliminé Keys, mais aussi Jessica Pegula et Amanda Anisimova. Exactement comme cette année à Melbourne... "Les conditions étaient très différentes lors de ce match, c'était très humide comme à Brisbane", souligne la native du Queensland, à près de 2 000 kilomètres au nord de Melbourne (sur la côte est de l'Australie).


"La balle était un peu plus lente et lourde, j'ai juste essayé de courir et de m'adapter au mieux, en la gardant sous pression sur son service car elle a cette capacité de prendre le vôtre sans même qu'on s'en aperçoive..." Elle veut "garder un grand sourire" en vue de samedi, contre Danielle Collins en finale. Une victoire, la première pour une locale depuis Chris O'Neil en 1978, et la fête du tennis australien serait totale, alors que la finale du double messieurs sera 100% aussie. Barty a aussi salué l'inspiration donnée par Dylan Alcott, qui venait d'être battu en finale du tennis fauteuil quad par Sam Schroder (7-5, 6-0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.