Coupe Davis (Finale) : Arnaldi domine Popyrin et ouvre le compteur de l'Italie

Coupe Davis (Finale) : Arnaldi domine Popyrin et ouvre le compteur de l'Italie©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 26 novembre 2023 à 19h00

A l'issue d'un match bouclé en trois manches, Matteo Arnaldi a su venir à bout d'Alexei Popyrin et permet à l'Italie de prendre l'avantage face à l'Australie lors de la finale de la Coupe Davis.



L'Italie frappe la première ! Sur le court de Malaga, Matteo Arnaldi a fait mentir la hiérarchie à l'occasion de son duel contre Alexei Popyrin en ouverture de la finale de la Coupe Davis. Après trois premiers jeux sans histoires pour le serveur, le 44eme mondial a été le premier à se mettre en évidence. S'il n'a su tirer le maximum de ses deux premières balles de break, la troisième a été la bonne mais son avantage est très vite parti en fumée. Sur un jeu blanc, le 40eme mondial a immédiatement effacé son retard. Ne baissant pas les bras, Matteo Arnaldi a continué de mettre l'Australien en difficulté, sans que la réussite ne soit au rendez-vous. Après avoir manqué une nouvelle balle de break, l'Italien a laissé échapper trois opportunité de sceller la première manche. Sentant que cela pouvait mal tourner pour lui, Alexei Popyrin a haussé le ton et fait reculer l'Italien. Cela a débouché sur deux balles de break qui ont toutes échoué. Dans la foulée, le 44eme mondial a fini par avoir le dernier mot, prenant le service de son adversaire pour empocher ce premier set. L'euphorie a alors été de courte durée sur le banc transalpin.

Arnaldi a su avoir le dernier mot

En effet, Alexei Popyrin a démarré la deuxième manche tambour battant, prenant deux fois le service de Matteo Arnaldi puis sauvant une balle de débreak pour mener très vite quatre jeux à rien. Un avantage qui s'est avéré définitif. S'il n'a pu égaliser à un set partout sur l'engagement de son adversaire, manquant deux occasion de conclure, le 40eme mondial a attendu de servir pour y parvenir et relancer cette rencontre. Sur sa lancée, l'Australien a été tout proche de prendre l'ascendant à l'entame de la dernière manche, manquant un total de cinq balles de break sur les deux premiers passages au service de Matteo Arnaldi. Après avoir équilibré les débats, l'Italien a une nouvelle fois vacillé dans le souvent important septième jeu avant d'échouer à son tour sur sa première balle de break du set. Toutefois, c'est bien l'Italien qui a eu le dernier mot dans cette rencontre. Après avoir sauvé une dernière opportunité pour son adversaire de prendre la main, c'est sur l'engagement de l'Australien que Matteo Arnaldi a converti sa première balle de match (7-5, 2-6, 6-4 en 2h29'). Grâce à ce premier point, l'Italie touche au but avec Jannik Sinner qui aura l'occasion de conclure face à Alex de Minaur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.