ATP - Rolex Paris Masters : Pas d'exploit pour Gaston, Moutet et Humbert renversants

ATP - Rolex Paris Masters : Pas d'exploit pour Gaston, Moutet et Humbert renversants©Media365

Guillaume MARION, publié le lundi 02 novembre 2020 à 23h15

Malmenés ce lundi, au 1er tour du Rolex Paris Masters, Moutet et Humbert ont fini par renverser la situation, contre respectivement Caruso et Ruud, alors que Bonzi a déroulé contre Coria. En revanche, Gaston a été sorti par Carreno Busta. A noter également, les qualifications de Coric, De Minaur et Cilic, mais l'élimination de Khachanov, vainqueur en 2018.

Hugo Gaston est tombé sur plus fort. Invité dans le tableau principal du Rolex Paris Masters, la belle surprise masculine de la dernière édition de Roland-Garros n'a pas pu réaliser un nouvel exploit dans la capitale française. Opposé à Pablo Carreno Busta (6-3, 6-2), le Toulousain n'a pas fait le poids malgré une très bonne entame de rencontre. En effet, après un break blanc pour commencer et le gain de sa mise en jeu, Gaston semblait être capable de faire déjouer son adversaire, qui a finalement réussi à mettre la marche avant pour sauver une balle de 3-0. Si son début de rencontre était raté, l'Espagnol s'est ensuite bien rattrapé en breakant par deux fois, à 1-2 et 3-2, pour se relancer et empocher la 1ere manche. Derrière, Carreno Busta a étouffé le Français, avec un break d'entrée, quatre balles de break (ratées) sur la seconde mise en jeu de Gaston et un nouveau break sur le 3eme jeu de service du 161eme mondial. Après avoir dû sauver deux balles de match sur son service, ce dernier a fini par céder sur la 6eme opportunité de l'Espagnol de conclure. Sorti d'entrée, Gaston n'a cependant pas à rougir de sa prestation face à la tête de série numéro 9 du tournoi, qui affrontera Jan-Lennard Struff, plus solide que Nikoloz Basilashvili (6-4, 6-2), au prochain tour.


Auger-Aliassime et Khachanov tombent d'entrée

Dans le même temps, première grosse sensation dans ce Masters 1000, avec l'élimination de Karen Khachanov. Vainqueur en 2018, le Russe s'est fait surprendre par Alejandro Davidovich Fokina en trois sets (6-3, 2-6, 6-2) et 1h48 de jeu. Issu des qualifications, l'Espagnol est sorti vainqueur d'une intense bagarre ce lundi au 1er tour du Rolex Paris Masters. Un break, à 3-2, dans la première manche et deux dans la troisième, à 0-0 et 4-2, lui ont permis de s'en sortir, malgré le réveil de Khachanov au 2eme set. Un sursaut de courte durée que Davidovich Fokina a parfaitement su éteindre pour se hisser au prochain tour, où Bonzi l'y attendait. Un peu plus tôt, en quête d'un succès référence sur dur depuis la reprise, Marin Cilic avait sorti Felix Auger-Aliassime (6-0, 3-6, 6-3), la première tête de série éliminée à Paris. Dominateur d'entrée, l'actuel 43eme à l'ATP a profité de la méforme du Canadien, qui a notamment fait appel au kinésithérapeute en début de 3eme set pour un souci à l'aine, pour l'emporter sur sa 3eme balle de match, la 1ere sur son service. Mardi, le Croate sera donc opposé à un Français, en la personne de Moutet.

Humbert sur sa lancée

Décidément, Ugo Humbert se plait en indoor. Récent vainqueur du tournoi d'Anvers, le Français a enchaîné une 6eme victoire de suite en dominant ce lundi Casper Ruud (4-6, 6-2, 7-6) au 1er tour du Masters 1000 parisien. Pour cela, le Messin a dû renverser une situation mal embarquée pour s'en sortir en 2h13 au terme d'un intense combat. Bien parti dans ce match, Humbert a finalement craqué au pire des moments, à 5-4 pour le Norvégien, sur sa première alerte sur son service. Derrière, le Français s'est cependant bien repris en prenant deux fois la mise en jeu de Ruud, à 1-1 et 4-2, pour recoller à une manche partout. Dans le dernier set, alors que les deux joueurs ont très bien servi et n'ont jamais été inquiétés, c'est au tie-break que le Messin a fait la différence. Ce dernier a alors parfaitement profité des ratés du Norvégien pour faire cavalier seul et l'emporter sur sa première balle de match. En grande forme actuellement, Humbert va désormais pouvoir se jauger face à un adversaire d'un tout autre calibre en la personne de Stéfanos Tsitsipas, la tête de série numéro 2.


Moutet renoue avec la victoire

Un peu plus tôt, pour son entrée en lice au Rolex Paris Masters, Corentin Moutet avait dû batailler pour s'en sortir. Contre Salvatore Caruso, un lucky loser, le Français s'est montré renversant pour s'imposer en trois sets (3-6, 7-6, 6-3) et 2h33 de jeu. Pourtant bien parti en breakant en premier dans ce match, le Francilien a ensuite eu plus de mal et a perdu ses deux mises en jeu suivantes. Un retard qu'il n'a pu combler par la suite. Derrière, c'est sept balles de break, dont cinq à 0-0, que Moutet a dû sauver dans la seconde manche pour finalement réussir ensuite à égaliser dans un tie-break à sens unique (7-2). A l'inverse du Français, Caruso a petit à petit décliné sur le court, notamment après avoir raté des occasions de prendre les devants dans le 2eme set. Dans la dernière manche, l'Italien a souffert et a même perdu trois fois son service, alors, qu'en face, Moutet allait bien mieux et n'a pas gâché son avance, malgré un débreak concédé à 4-1, pour voler vers la victoire au 1er tour de ce Masters 1000. Qualifié, ce dernier, qui restait sur trois défaites de suite, a donc rendez-vous avec Cilic au prochain tour.


Bonzi poursuit la belle journée des Bleus

Jamais deux sans trois pour les Français. Après Moutet et Humbert, c'est en effet Benjamin Bonzi qui verra le prochain tour dans ce Masters 1000. Bénéficiant d'une wild card, le Nîmois a surclassé Federico Coria (6-2, 6-1) en moins d'une heure (57 minutes). Une des surprises du dernier Roland-Garros, l'Argentin a montré qu'il était bien moins à l'aise en dur indoor que sur la terre battue parisienne. Contre Bonzi, le petit frère de Guillermo a rapidement affiché ses limites avec deux breaks concédés dans chaque manche, à 2-1 et 5-2 dans la première et à 2-1 et 4-1 dans la seconde. A l'inverse, tranquille sur son service, avec une seule balle de break à sauver durant la rencontre, le Français n'a pas perdu de temps et a déroulé pour se qualifier en remportant le match le plus expéditif du jour. Récent demi-finaliste lors d'un Challenger à Istanbul, le Nîmois continue son aventure et sera donc opposé à Davidovich Fokina au 2eme tour.

Un Espagnol pour Nadal

Duel entre Espagnols pour Rafael Nadal pour ses débuts dans le tournoi. Le Majorquin, exempté de premier tour, sera opposé mercredi lors de son entrée en lice à son compatriote Feliciano Lopez. Le vétéran espagnol est devenu lundi midi le premier qualifié de ce Rolex Paris Masters disputé à huis clos en s'offrant en deux sets (7-6, 6-1, 1h25 de jeu) Filip Krajinovic, finaliste de l'édition 2017, lors du premier match du jour au programme sur le court central de l'Accor Arena. Rapidement mené 3-0, le 64eme mondial a recollé face au Serbe mieux classé que lui dans la hiérarchie (30eme) avant de sortir vainqueur d'un jeu décisif épique (13-11 en faveur de Lopez) après avoir écarté... sept balles de set. Krajinovic ne s'en est jamais remis et son adversaire a pu tranquillement dérouler dans la seconde manche, remporté en 24 minutes et un seul jeu laissé en route par le joueur le plus âgé du tableau principal, qui se dressera devant Nadal au prochain tour. Dans la vie, les deux hommes sont très proches. Sur le terrain, ils ne devraient se faire aucun cadeau en revanche. Par contre, c'est terminé pour Albert Ramos-Vinolas, dominé par Marcos Giron (6-3, 4-6, 6-1).


Coric et De Minaur n'ont pas tremblé

Enfin, ce lundi matin, Borna Coric était la première tête de série à se présenter sur les courts. Opposé à Marton Fucsovics, huitième de finaliste du dernier Roland-Garros avec notamment à son actif un exploit de taille contre Daniil Medvedev, le Croate s'est sorti en deux sets (7-6, 6-1, 1h48 de jeu) du piège constitué par le Hongrois, issu cette fois des qualifications. Malgré une belle résistance du 52eme mondial dans la première manche, remportée au jeu décisif (7-5) par le récent finaliste à Saint-Pétersbourg, Coric a dominé aisément les débats, notamment dans la seconde manche, qu'il a nettement survolée (6-1 en 45 minutes). Au prochain tour, le 24eme au classement ATP sera opposé à Jordan Thompson. Contre Federico Delbonis, l'Australien n'a pas trainé pour s'imposer en deux manches (6-2, 6-3) et 1h19 de jeu. Autre tête de série en piste ce lundi, Alex De Minaur a tranquillement fait respecter la logique contre Stefano Travaglia (6-4, 6-4), avec un break dans chaque set à 5-4. A noter également, la qualification de Norbert Gombos, contre Marco Cecchinato (6-2, 7-6), qui défiera David Goffin mardi.

Avec A.C.

ROLEX PARIS MASTERS (Paris-Bercy, France, Masters 1000, dur indoor, 3 732 680€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

1er tour
Nadal (ESP n°1) - Bye
Lopez (ESP) bat Krajinovic (SER) : 7-6 (11), 6-1
Thompson (AUS) bat Delbonis (ARG, Q) : 6-2, 6-3
Coric (CRO, n°15) bat Fucsovics (HUN, Q) : 7-6 (5), 6-1

Carreno Busta (ESP, n°9) bat Gaston (FRA, WC) : 6-3, 6-2
Struff (ALL) bat Basilashvili (GEO) : 6-4, 6-2
Gombos (SLQ, Q) bat Cecchinato (ITA, Q) : 6-2, 7-6 (2)
Goffin (BEL, n°8) - Bye

A.Zverev (ALL, n°4) - Bye
Kecmanovic (SER) - Millman (AUS)
Nishioka (JAP) - Andujar (ESP)
Mannarino (FRA) - Lajovic (SER)

Wawrinka (SUI, n°12) - Evans (GBR)
Simon (FRA) - Paul (USA)
Albot (MDA, LL) bat Hurkacz (POL) : 7-5, 6-7 (5), 6-4
Rublev (RUS, n°5) - Bye

Schwartzman (ARG, n°6) -  Bye
Gasquet (FRA) - Fritz (USA)
Bonzi (FRA, WC) bat Coria (ARG, LL) : 6-2, 6-1
Davidovich Fokina (ESP, Q) bat Khachanov (RUS, n°11) : 6-3, 2-6, 6-2

De Minaur (AUS, n°16) bat Travaglia (ITA, Q) : 6-4, 6-4
Sonego (ITA) - Bublik (KAZ)
Djere (SER, LL) - Anderson (AFS)
Medvedev (RUS, n°3) - Bye

Berrettini (ITA, n°7) - Bye
Giron (USA, Q) bat Ramos-Vinolas (ESP) : 6-3, 4-6, 6-1
Sandgren (USA) - Herbert (FRA, WC)
Bedene (SLO) - Raonic (CAN, n°10)

Cilic (CRO) bat Auger-Aliassime (CAN, n°14) : 6-0, 3-6, 6-3
Moutet (FRA, WC) bat Caruso (ITA, LL) : 3-6, 7-6 (2), 6-3
Humbert (FRA) bat Ruud (NOR) : 4-6, 6-2, 7-6 (1)
Tsitsipas (GRE, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.