ATP - Masters : Roger-Vasselin craque à l'idée de retrouver ses enfants

ATP - Masters : Roger-Vasselin craque à l'idée de retrouver ses enfants©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le dimanche 22 novembre 2020 à 21h46

C'est aussi ça, la vie d'un joueur en déplacement dans les bulles des tournois : Edouard Roger-Vasselin, tout frais finaliste du Masters (en double) à 36 ans et père de famille, n'a pas vu ses enfants depuis un mois et demi.



Que d'émotions pour Edouard Roger-Vasselin, battu au super tie-break en finale du double au Masters dimanche, avec son compère Jurgen Melzer contre Wesley Koolhof et Nikola Mektic (6-2, 3-6, 10-5). Le Français commence à peine à réaliser. Lorsqu'il pense à sa famille, il ne peut contenir quelques larmes : "Je n'ai pas vu mes enfants depuis six semaines, j'ai juste envie de les retrouver, ça commence à être dur... Excusez-moi, je relâche un peu." La veille, "ERV" et son partenaire autrichien s'étaient qualifiés alors qu'ils étaient menés 7-1 dans le super tie-break. "Notre seul regret sur la finale, c'est notre début de match catastrophique. Mais si on nous avait dit ça à Bercy, on aurait signé... Dans quelques jours, je me rendrai compte que ce n'est pas si mal."

Il y a deux semaines, à Paris, les deux hommes étaient en position délicate. Leur défaite en demi-finales les avait contraint à atteindre la finale dans la foulée à Sofia, afin de se qualifier in extremis il y a une semaine. "Dans l'ensemble, c'est une super semaine. On n'a pas eu le temps de kiffer, ça passe hyper vite, on finit sur une double faute... On est tellement déçus, on remercie et on serre la main, mais on n'a pas vraiment eu le temps de se féliciter de notre belle année. Finir sur le Central de Londres, c'est top. On va digérer un peu la défaite, et puis on prendra un petit verre pour fêter la fin de notre aventure." Edouard Roger-Vasselin a permis à la France d'être présente en finale du double pour la troisième année de suite, après Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert en 2018 (défaite) et 2019 (victoire).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.