ATP - Marseille : Herbert s'est " éclaté "

ATP - Marseille : Herbert s'est " éclaté "©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 15 mars 2021 à 09h28

Battu en finale de l'Open 13 de Marseille par Daniil Medvedev à qui il a tenu la dragée haute sur trois sets, Pierre-Hugues Herbert repart toutefois ravi de la cité phocéenne après une magnifique semaine.



Finaliste très inattendu à l'Open 13 de Marseille, Pierre-Hugues Herbert défiait dimanche Daniil Medvedev, alors encore numéro 3 mondial et désormais dauphin de Novak Djokovic au classement ATP, lundi matin. Le Français, 93eme mondial, a tenu la dragée haute au récent finaliste de l'Open d'Australie durant trois sets mais il a fini par s'incliner face au Russe, plus expérimenté et solide aux moments importants (6-4, 6-7, 6-4).

Herbert : « Le dernier jeu n'est vraiment pas beau... »

« Je n'ai pas le sentiment que le match se joue sur ce dernier jeu, a réagi Herbert qui servait à 4-5 au dernier set et a craqué sur sa mise en jeu. J'ai plus d'impression de ne pas avoir réussi un bon premier set. C'est ça qui me coûte beaucoup. Au deuxième et au troisième sets, j'avais un super niveau. Mais il a très bien servi au troisième et je n'ai pas réussi à le faire douter. Finalement, c'est lui qui pousse sur la fin et qui trouve le petit plus physique qui fait la différence. Après, c'est vrai que le dernier jeu n'est vraiment pas beau... Ma première volée est dégueulasse, je peux gagner le point à 15A... Mais je prends aussi deux retours dans les pieds qui sont très bien joués. »


Herbert : « Contrairement à la tournée australienne, j'ai pris énormément de plaisir sur les deux dernières semaines »

Au terme d'une magnifique semaine phocéenne qui l'a vu sortir notamment Kei Nishikori, Stefanos Tsitsipas et Ugo Humbert, P2H repart regonflé, sans véritables regrets. « À chaud, il y a forcément de la frustration mais je ne repars d'ici qu'avec du positif. Franchement, je sors de cette finale avec peu de regrets. J'ai livré une belle bataille contre le futur numéro 2 mondial. Cette finale est ma meilleure des quatre que j'ai jouées. Je vais me remettre au boulot et essayer d'aller chercher un titre. Contrairement à la tournée australienne, j'ai pris énormément de plaisir sur les deux dernières semaines. Je me suis éclaté », s'enthousiasme le joueur de 30 ans.

« Ce que j'ai adoré cette semaine, ce sont les intentions, a conclu l'Alsacien qui va maintenant jouer le double à Acapulco avant Miami en simple et double. Elles ont toujours été là. Même si je fais un mauvais jeu à 5-4 au troisième, je perds les points au filet. Contre Medvedev, j'ai dû m'adapter parce qu'il retourne et passe très bien mais je n'ai pas perdu mon état d'esprit. Il faut que je le garde. C'est bien, mes émotions ne me jouent pas des tours. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.