ATP : Le blues de Murray

ATP : Le blues de Murray©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 24 mars 2021 à 15h18

Forfait de dernière minute pour le tournoi de Miami en raison d'une douleur à l'aine, Andy Murray avoue être démoralisé après ce nouveau coup dur.

 

Après Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer, Dominic Thiem ou encore Stan Wawrinka, un autre grand nom du tennis a dû renoncer à disputer le Masters 1000 de Miami. Un tournoi floridien où il y aura un seul vainqueur de Grand Chelem présent : Marin Cilic, sacré à l'US Open 2014. Aujourd'hui 119e mondial, l'Ecossais souffre de l'aine. "Je n'ai eu aucun souci à l'entraînement, je me sentais bien, je suis allé travailler à la salle vendredi et il n'y avait aucun problème. Et puis je me suis réveillé à trois heures du matin avec une douleur à l'aine, mais pas du côté où j'ai été opéré. Quand je suis sorti du lit, j'ai eu un peu mal à marcher", a-t-il ensuite déclaré. 

"Très frustrant"

L'ancien numéro un mondial (33 ans) s'est plus longuement confié au Times, évoquant sa déception de ne pas pouvoir disputer ce tournoi pour lequel il était invité. "J'étais ravi de venir et d'avoir l'opportunité de jouer ici. Je me sentais bien, j'ai voyagé jusqu'ici et je me suis entraîné sans aucun problème. Et puis c'est arrivé. C'est évidemment très frustrant et un peu démoralisant, avoue-t-il. Si je fais tout ça, c'est pour revenir sur les courts et être compétitif. C'est un travail difficile, et maintenant je trouve que c'est de plus en plus dur de se motiver à faire tout ça pour ne pas ensuite être capable de participer aux plus grands tournois. C'est pourquoi je me suis dit : « Mais merde, laissez-moi juste respirer un peu pour que je puisse participer à ce tournoi et voir ce que je suis encore capable de faire. »" Le Britannique peine à retrouver son niveau depuis son opération à la hanche, et n'a disputé que trois matchs sur le circuit depuis le début de l'année, après avoir atteint la finale du Challenger de Biella (Italie) : à Montpellier, où il a été éliminé d'entrée par Egor Gerasimov, puis à Rotterdam, signant une victoire face à Robin Haase avant de se faire sortir par Andrey Rublev. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.