Relais d'Oberhof (H) : Le triomphe des Bleus !

Relais d'Oberhof (H) : Le triomphe des Bleus !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 15h56

Le quatuor français composé de Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Fabien Claude et Emilien Jacquelin a remporté vendredi le relais masculin d'Oberhof devant la Norvège, qui a pu compter sur les frères Boe, et l'Italie.

L'équipe de France n'avait jamais brillé à Oberhof lors d'un relais masculin. Mais, au terme d'une course quasiment parfaite, les Bleus ont su atteindre leur objectif et se rassurer avant la défense de leur titre mondial. Si Simon Desthieux a rapidement perdu du terrain avec une pioche dès le premier tir, le démarreur de l'équipe de France a tenu son rang pour, malgré une deuxième pioche lors de son tir debout, lancer Quentin Fillon Maillet en troisième position à moins de cinq secondes de l'Allemagne. Ce dernier, absolument impeccable au tir avec un 10/10 face aux cibles, a maintenu les Bleus en très bonne position mais n'a pas pu rivaliser sur les skis avec un Lukas Hofer très efficace. Fabien Claude, troisième relayeur, a été lancé avec 18 secondes de retard sur l'Italie. Derrière un trio de tête Italie-Allemagne-France qui se tenait en si peu de temps, la Norvège a abordé la deuxième moitié de course en difficulté. En effet, si Vetle Sjaastad Christiansen a su réaliser un premier relais de qualité, Johannes Dale est passé à côté de son sujet, notamment lors du tir couché.

La Norvège peut remercier les frères Boe

Ce dernier a été contraint de passer par l'anneau de pénalité et a lancé Tarjei Boe avec plus d'une minute de retard sur la tête de course. Tommaso Giacomel, troisième relayeur italien, a tenu la ligne tracée par son prédécesseur, permettant à la Squadra Azzurra de rester en tête mais deux pioches au tir couché ont permis à Fabien Claude et Arnd Peiffer de réduire l'écart. Si, profitant des errements de ses adversaires face aux cibles lors du tir couché, il a pu reprendre la tête, son dernier tour de circuit s'est avéré très pénible. Sorti du pas de tir avec quasiment 13 secondes d'avance sur Arnd Peiffer, c'est 24 secondes derrière l'Allemand qu'il a passé le relais à Dominik Windisch alors qu'Emilien Jacquelin était solidement installé à la deuxième place à six secondes. Derrière le trio de tête, Johannes Thingnes Boe voulait avoir un rôle à jouer. Alors que son frère Tarjei a ramené la Norvège à moins d'une minute, la donne a subitement changé à l'occasion du dernier tir couché.

Horn a planté l'Allemagne, Jacquelin en a profité

Entré au coude-à-coude avec Emilien Jacquelin, le dernier relayeur allemand Philipp Horn a totalement craqué sous la pression. Seules deux de ses huit balles sont parvenues à blanchir les cibles, lui imposant donc trois tours de pénalité et l'a contraint à abandonner tout espoir de podium. Avec plus de 20 secondes sur Dominik Windisch pour l'Italie et 36 secondes sur un Johannes Thingnes Boe déterminé et très efficace au tir, Emilien Jacquelin n'avait pas le droit à l'erreur, lui qui était placé en conclusion pour la première fois. Une pioche sur le dernier tir debout lui a fait perdre six secondes sur le Norvégien quand l'Italien, avec deux pioches, a dû se contenter de la troisième place. Si Johannes Thingnes Boe a pu réduire l'écart, il échoue à quatre secondes des Tricolores qui peuvent savourer leur premier succès dans le temple du biathlon et regarder avec confiance vers les championnats du monde. La Russie et l'Allemagne, à environ deux minutes des Bleus, complètent le Top 5 de ce relais riche en émotions.

BIATHLON - COUPE DU MONDE / RELAIS D'OBERHOF (H)
Classement final - Vendredi 15 janvier 2021
1- France (Desthieux-Fillon Maillet-F.Claude-Jacquelin) en 1h22'28''0 (0 fautes au tir + 6 pioches)
2- Norvège (Christiansen-Dale-T.Boe-J.T.Boe) à 4''2 (1+4)
3- Italie (Bormolini-Hofer-Giacomel-Windisch) à 1'06''6 (0+5)
4- Russie (Streltsov-Eliseev-Loginov-Latypov) à 1'55''3 (0+9)
5- Allemagne (Lesser-Doll-Peiffer-Horn) à 2'06''4 (3+11)
6- Ukraine (Tyshchenko-Pidruchnyi-Dudchenko-Pryma) à 2'31''8 (0+2)
7- Suède (Femling-Ponsiluoma-Brandt-Samuelsson) à 2'59''6 (1+9)
8- Canada (C.Gow-S.Gow-Kiers-Runnalls) à 3'05''3 (0+9)
9- Suisse (Weger-Finello-Wiestner-Burkhalter) à 3'17''1 (0+9)
10- Finlande (Harjula-Seppala-Ranta-Hiidensalo) à 3'32''9 (0+7)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.