Guerre en Ukraine : Un biathlète ukrainien raconte son engagement

Guerre en Ukraine : Un biathlète ukrainien raconte son engagement©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 05 mars 2022 à 11h57

Champion de biathlon, l'Ukrainien Dmytro Pidruchnyi a rejoint l'armée nationale de son pays dès le début de l'invasion russe.



Il a été champion du monde de la poursuite en 2019. C'est donc un biathlète d'un certain renom. Dmytro Pidruchnyi possède aussi la particularité d'être ukrainien. Et d'avoir rejoint l'armée nationale de son pays dès le début de l'invasion réalisée par la Russie. Depuis maintenant dix jours, l'Ukraine est attaquée par le voisin russe du président Vladimir Poutine et tente de résister par tous les moyens, quoiqu'il en coûte. A 30 ans, Pidruchnyi était aux Jeux Olympiques de Pékin il y a encore quelques jours, et le voici impliqué dans le conflit qui inquiète le monde entier et a provoqué de nombreuses répercussions dans le monde du sport.

Pidruchnyi : « Parfois, on peut voir un avion ennemi passer au-dessus de nos têtes »

« Je suis actuellement en service avec la garde nationale à Ternopil, ma ville natale, raconte au Parisien (par mail) Dmytro Pidruchnyi. Nous vivons dans une caserne militaire et gardons nos vêtements quand nous dormons et posons des gilets pare-balles, des casques et des armes à côté du lit. Lorsque les sirènes du raid aérien se font entendre, nous devons nous rendre au bunker et les soldats en service doivent être sur leurs positions de combat. Jusque-là, le champion du monde de biathlon vit un quotidien « relativement calme ». « Pour le moment, il n'y a pas de combats et de points chauds. Mais les gens se préparent à se battre. Parfois, on peut voir un avion ennemi passer au-dessus de nos têtes. J'aide les soldats qui ont l'expérience du combat à préparer les fortifications et je reste en contact avec les volontaires pour fournir à mon unité l'équipement nécessaire », détaille Pidruchnyi dont la femme et les enfants sont réfugiés en Slovaquie chez son entraîneur.


« Nous devons boycotter la Russie dans tous les domaines de la vie »

« Certains de mes amis sont en première ligne. Beaucoup d'athlètes viennent des villes qui sont maintenant bombardées par les Russes. Certains sont toujours là et il est très difficile d'entrer en contact avec eux. D'autres ont emmené leurs familles et sont arrivés dans les villes occidentales », confie le champion du monde de la poursuite 2019 qui a toujours pensé qu'il faudrait « prendre les armes ». « La guerre dure depuis 2014 dans la région du Donbass. Mais maintenant la Russie est devenue plus arrogante. Ils font chanter le monde avec leur gaz et leurs armes nucléaires et ont envahi l'Ukraine à grande échelle. Au fond, la Russie a toujours mené une politique agressive. J'ai donc toujours pensé qu'à un moment donné, il serait nécessaire de prendre les armes pour protéger mon pays des envahisseurs », lâche l'Ukrainien qui pense que « nous devons boycotter la Russie dans tous les domaines de la vie. Ce n'est qu'alors que les Russes comprendront ce qui se passe et qu'ils doivent prendre des mesures pour arrêter leur président. » « Les Ukrainiens sont prêts à tout, conclut Pidruchnyi. Mais j'espère que cette guerre ne durera pas longtemps grâce aux sanctions sévères infligées à la Russie, et que l'armée ukrainienne vaincra bientôt l'ennemi. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.