Biathlon - Sprint d'Hochfilzen (F) : Alimbekava crée la sensation, Simon 6eme

Biathlon - Sprint d'Hochfilzen (F) : Alimbekava crée la sensation, Simon 6eme©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 11 décembre 2020 à 12h42

Auteur d'un sans-faute au tir, Dzinara Alimbekava a remporté sa première victoire en Coupe du Monde, vendredi à l'occasion du sprint d'Hochfilzen. Julia Simon termine 6eme.



Depuis la grande Darya Domracheva, la Biélorussie attendait une nouvelle victoire en Coupe du Monde. Elle est intervenue ce vendredi avec le premier succès en carrière à ce niveau pour la toute jeune compatriote de Domracheva Dzinara Alimbekava (24 ans), vainqueur du sprint femmes d'Hochfilzen (Autriche), qui lançait le troisième week-end, le premier ailleurs qu'à Kontiolathi (Finlande). La Biélorusse, qui n'était jamais montée non plus encore sur le podium d'une épreuve de Coupe du Monde, a débloqué son compteur en réussissant un sans-faute au tir et en faisant mieux que limiter la casse sur les skis. Et, visiblement, ne faire aucune erreur sur le pas de tir ce vendredi sur la neige autrichienne, c'était tout sauf chose facile. Des vingt premières du classement de ce sprint 7,5 km, elles n'ont ainsi été que quatre, dont Alimbekava, à avoir rendu une carte de 10 sur 10 sur ce pas de tir placé après une petite montée qui a coupé le souffle de beaucoup de concurrentes, et en particulier des Bleues (4 fautes pour Anaïs Chevalier-Bouchet et Justine Braisaz-Bouchet, 6 pour Chloé Chevalier, dont... cinq au couché). Les Allemandes Tiril Eckhoff (une faute) et Franziska Preuss (une faute également), qui accompagnent sur le podium l'héroïne du jour, n'y sont pas parvenues et elles l'ont payé, au même titre que Julia Simon, sixième toutefois vendredi et donc conviée pour la première fois de la saison à la cérémonie des fleurs.

Simon frustrée mais satisfaite d'avoir su relever la tête

La meilleure Française de ce sprint - ses compatriotes ont terminé beaucoup plus bas dans le classement - a pourtant fait très fort en ski, un domaine dans lequel personne n'a fait mieux vendredi - mais ses deux erreurs au tir (une sur le debout, une autre sur le couché) l'ont empêchée de jouer la victoire finale. « Je suis vraiment contente du ski que j'ai produit et de la manière dont j'ai construit ma course, mais un peu frustrée de cette balle au couché avec cette petite balle qui m'échappe un peu trop vite alors que j'ai fait deux respirations quand d'habitude, je n'en fait qu'une », pestait Simon, estimant toutefois qu'elle venait de livrer « une bonne course ». Satisfaite, elle pouvait l'être la native d'Albertville, ne serait-ce que pour la superbe opération qu'elle réalise au classement général. La biathlète des Saisies pouvait surtout apprécier d'avoir su se reprendre après deux premiers week-ends complètement ratés sur la neige de Kontiolathi, bien moins adaptée à son ski puissant que celle d'Hochfilzen. Ces échecs digérés, au même titre que le stage de préparation en altitude qu'elle avait mal vécu, Simon peut de nouveau rêver de podium. Pourquoi pas dès la poursuite de dimanche.



COUPE DU MONDE (F) / SPRINT DE HOCHFILZEN (AUTRICHE)
Classement final (7,5 km) - Vendredi 11 décembre 2020
1- Dzinara Alimbekava (BIE), en 20'12"3 (0 faute)
2- Tiril Eckhoff (ALL), à 8"5 (1)
3- Franziska Preuss (ALL), à 9"9 (1)
4- Marta Olsbu Roeiseland (NOR), à 16"9 (1)
5- Marketa Davidova (RTC), à 19"4  (1)
6- Julia Simon (FRA), à 20"1 (2)
7- Lisa Vittozzi (ITA), à 22"3
8- Dorothea Wierer (ITA), à 25"6 (1)
9- Lisa Hauser (AUT), à 34"1
10- Clare Egan (USA), à 35"7
...
30- Anaïs Bescond (FRA) à 1'16" (2)
34- Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA), à 1'24"5 (4)
35- Caroline Colombo (FRA), à 1'24"7 (2)
43- Justine Braisaz-Bouchet (FRA), à 1'33"4 (4)
97- Chloé Chevalier (FRA), à 3'28"6 (6)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.