Biathlon - Relais d'Hochfilzen (H) : La France termine deuxième derrière la Norvège

Biathlon - Relais d'Hochfilzen (H) : La France termine deuxième derrière la Norvège ©Media365

Marie Mahé, Media365, publié le dimanche 10 décembre 2023 à 12h46

Ce dimanche, la Norvège a remporté le relais de biathlon d'Hochfilzen en Autriche. La France termine deuxième, devant l'Allemagne.



La Norvège est plus que jamais intouchable. Ce dimanche, du côté d'Hochfilzen en Autriche, les Norvégiens ont glané un neuvième relais consécutif, comptant pour la Coupe du monde masculine de biathlon. Ce relais vainqueur était composé de Sturla Holm Laegreid, Tarjei Boe, Johannes Thingnes Boe et Vetle Sjåstad Christiansen. De son côté, l'équipe de France a dû se contenter de la deuxième place finale, guidée par Eric Perrot, Emilien Jacquelin et Fabien Claude. Le relais tricolore a ensuite été conclu par Quentin Fillon Maillet. Une hiérarchie qui ne bouge pas par rapport au précédent relais, disputé la semaine dernière du côté d'Östersund, en Suède. Quant au podium du jour, il a été complété par l'Allemagne. Lors du premier relais, Laegreid et Perrot se sont retrouvés au coude à coude dès la sortie du premier pas de tir. Après le second tir, Perrot, qui n'a pas pioché une seule fois, est ressorti seul en tête, mais sans grande avance. Au moment de lancer le deuxième relais, le scénario s'est répété, entre Jacquelin et l'aîné des frères Boe.

Fillon Maillet a assuré mais l'écart était déjà fait

Un deuxième relais durant lequel la Slovénie a plongé. Avec l'expérimenté Jakov Fak, qui a vécu un petit calvaire, avec un 0/8 sur son tir couché. Ce qui a fait passer son équipe de la quatrième à la 18eme place. De son côté, le Français est resté en tête, lors de son passage, malgré une pioche lors de chacun de ses tirs. Avant de se retrouver très légèrement distancé, au moment de passer le relais à Fabien Claude. Face à Johannes Thingnes Boe, le Tricolore n'a pas tenu, sur les skis, perdant du temps lors de chaque intermédiaire. Après son premier tir et son sans faute, le Tricolore est toutefois revenu sur son concurrent, obligé d'effectuer deux pioches. Le Norvégien a ensuite repris son envol, encore plus après son dernier tir. Malgré une nouvelle pioche, Boe a pu profiter des trois pioches effectuées par Claude. Au moment du quatrième et dernier relais, la France avait presque une minute de retard. Lors de son passage, Quentin Fillon Maillet a pioché une fois, lors de son premier tir. Pas suffisant pour rattraper tout son retard sur Vetle Sjåstad Christiansen. Même si, à l'arrivée, moins de 30 secondes séparaient les deux hommes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.