Biathlon - Mondiaux (F) : Les Françaises décrochent le premier titre en relais de leur histoire !

Marie Mahé, Media365, publié le samedi 17 février 2024 à 15h06

Ce samedi, l'équipe de France de biathlon féminin a remporté le premier titre de champion du monde de relais de son histoire.



L'équipe de France de biathlon féminin est décidément incroyable. Ce samedi, les Bleues ont remporté le tout premier titre de champion du monde de relais de leur histoire. A l'arrivée, les Françaises ont devancé la Suède et l'Allemagne. Pourtant, la France est passée par toutes les émotions, durant cette course. Première à s'élancer, Lou Jeanmonnot a placé les siennes sur orbite, grâce à un 10/10, se permettant même de faire complètement exploser le peloton. Restée en tête du début jusqu'à la fin, Jeanmonnot a passé le relais à Sophie Chauveau, avec une avance d'environ 16 secondes. C'est ensuite là que tout s'est compliqué pour les Tricolores. Chauveau a pioché trois fois et effectué un tour de pénalité, pour ressortir cinquième, à 15 secondes de la tête, pour débuter. Avant de récidiver, lors d'un second passage sur le pas de tir tout aussi cauchemardesque. Pour ressortir, cette fois, neuvième à plus de 46 secondes de la première place occupée, à ce moment-là, par une surprenante équipe d'Estonie. L'écart était à peu près semblable au moment du passage de relais.

Braisaz-Bouchet en très grande forme

A ce moment-là, Justine Braisaz-Bouchet a pris les choses en main, et avec la manière. A l'arrivée pour son premier tir, la Tricolore était remontée à la cinquième place, avec un retard retombé à 24 secondes. Un sans-faute a ensuite permis à la Française de ressortir quatrième, à 18 secondes de la tête. Pour son dernier tir, Braisaz-Bouchet était déjà revenue au contact de la Suède, passée en tête. Malgré une pioche, pour finir, la Française s'est emparée de la première place. Avant de s'envoler, sur les skis, et de passer le relais à Julia Simon, avec une avance d'environ 18 secondes. Simon a dû piocher d'entrée, mais cela n'a eu aucune incidence. La Française s'est ensuite fait une ultime frayeur, en bouclant son dernier tir avec trois ultimes pioches. A la sortie, la Tricolore avait plus d'une minute d'avance, grâce aux mauvais tirs suédois et allemands. De quoi effectuer un dernier tour en toute tranquillité. Pour ensuite aller lever les bras, à nouveau, sur la ligne d'arrivée.

CHAMPIONNATS DU MONDE (F) / RELAIS DE NOVE MESTO (REPUBLIQUE TCHEQUE)
Classement final - Samedi 17 février 2024
1- France en 1h15'00''8 (2 tours de pénalité + 11 pioches)
2- Suède à 38''3 (1+12)
3- Allemagne à 1'14''2 (0+9)
4- Estonie à 1'40''1 (0+11)
5- Ukraine à 2'08''8 (0+10)
6- Pologne à 2'14''6 (0+3)
7- République tchèque à 2'22''7 (2+12)
8- Autriche à 2'34''4 (2+9)
9- Suisse à 3'29''3 (3+6)
10- Norvège à 3'42''8 (5+16)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.