Ligue Magnus (Finale) : Huitième titre national pour Grenoble, tombeur d'Angers

Ligue Magnus (Finale) : Huitième titre national pour Grenoble, tombeur d'Angers©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 13 avril 2022 à 22h43

Victorieux d'Angers sur leur glace à l'occasion du Match 5 de la finale de la Ligue Magnus, Grenoble remporte le huitième titre de champion de France de son histoire.



Les Brûleurs de Loups ont mis fin au suspense. Si les Angevins ont retardé autant que possible l'échéance, avec une victoire dans l'Isère lors du Match 2 puis deux revers aux tirs au but lors du Match 3 puis du Match 4, Grenoble a conclu la finale de la Ligue Magnus dès que l'occasion s'est présentée. Une cinquième manche, disputée sur la glace de Polesud qui a démarré piano avec un round d'observation long d'une dizaine de minutes. C'est alors que Maurin Bouvet a refroidi le public grenoblois. Bien lancé par Tommy Giroux et Philippe Halley, il est allé tromper Jakub Stepanek pour l'ouverture du score. Un avantage qui n'aura toutefois tenu qu'un peu plus de trois minutes. Après une récupération de palet dans la zone neutre, Nicolas Deschamps a remonté la glace pour aller remporter son duel face à Evan Cowley. S'ils ont été trop souvent pénalisés, les Ducs ont tenu bon... jusque dans les derniers instants du deuxième tiers-temps.

Angers a résisté

Profitant d'une maladresse angevine en zone neutre, Peter Valier a pu récupérer la rondelle et, d'une passe parfaitement senti, offrir à Adel Koudri un caviar. Un ascendant que les Brûleurs de Loups ont confirmé dès l'entame de la troisième période. Profitant d'une supériorité numérique, Sacha Treille est allé faire le break. Sur une action initiée par Jani Tuppurainen et Damien Fleury, le MVP de cette finale a envoyé une nouvelle fois Evan Cowley chercher le palet dans ses filets. Dans la foulée, les Ducs ont eu une double supériorité numérique pendant plus d'une minute mais sans parvenir à mettre en difficulté Jakub Stepanek. Un manque d'efficacité offensive qu'Angers a ensuite payé cher. Sur une remontée de palet initiée par Aurélien Dair, Nicolas Deschamps a mystifié la défense des Ducs pour permettre aux Brûleurs de Loups de mettre une main sur la Coupe Magnus. Avec six minutes encore à jouer dans cette rencontre, le banc angevin a tenté le tout pour le tout.

Grenoble a terminé très fort

En effet, Evan Cowley a déserté sa cage pour permettre un jeu de puissance à six contre cinq dans le champ. Un choix qui ne s'est pas avéré payant pour les Ducs. Cette cage vide, Joël Champagne en a bien profité pour sceller le sort de cette rencontre sur une passe de Janne Jalasvaara. Après une nouvelle double supériorité numérique manquée, les Ducs ont fait preuve de nervosité et la tension est montée sur la glace. La fin de match a été marquée par un début de bagarre générale qui a envoyé quatre joueurs en prison, dont le gardien grenoblois Jakub Stepanek. Un incident qui restera une péripétie. Devant un public en folie, les Brûleurs de Loups signent une quatrième victoire en cinq matchs (5-1) et remportent leur huitième titre de champion de France. S'ils restent loin de Chamonix (30 titres) et Rouen (16 titres), les Isérois reviennent à hauteur du Club des Patineurs de Paris au palmarès du championnat de France.

HOCKEY SUR GLACE - LIGUE MAGNUS / FINALE
Match 5 - Mercredi 13 avril 2022
Grenoble - Angers : 5-1 >>> Grenoble sacré (4-1)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.