Boxe : Fury était " gravement blessé " avant d'affronter Wilder

Boxe : Fury était " gravement blessé " avant d'affronter Wilder©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 10 novembre 2021 à 23h30

D'après John Fury, le père de Tyson, ce dernier était « gravement blessé » au moment d'affronter Deontay Wilder, le 10 octobre dernier. Des propos étonnants vu le combat du « Gypsy King. »



Impressionnant sur le ring, Tyson Fury avait apparemment un petit secret bien gardé. Alors que le « Gypsy King » a dominé Deontay Wilder le 10 octobre dernier à Las Vegas lors du troisième affrontement entre les deux boxeurs, le Britannique était en plus « gravement blessé », d'après le père de ce dernier. Si ce dernier combat a été très dur physiquement, même pour le vainqueur qui a dû passer par la case opération après pour un problème à un coude. Mais la grosse information lâchée par John Fury, le père de l'intéressé, est donc que son fils était « gravement blessé » avant le combat, comme il l'a expliqué dernièrement au micro de BT Sport. Une véritable bombe, sachant que « Gypsy King » a facilement battu l'Américain et semblait en très grande forme.

Fury se battait « contre la douleur »

« Tyson a été vraiment gravement blessé avant ce combat. Il a été handicapé depuis le début du combat. Ce n'était pas un match de boxe, non ? Il m'a dit après-coup : "Je ne pouvais pas boxer, je ne pouvais pas travailler mon jab, ça m'aurait empêché de combattre. La douleur était intolérable, je me battais contre Wilder et contre la douleur dans mon propre corps. Tout ce que je pouvais faire, c'était d'en faire une guerre, et je voulais la gagner plus que lui." (...) Tyson a eu trop de problèmes. Il était seulement à 50 % de ses capacités à cause du Covid contracté en juillet. Ensuite, il a eu des problèmes avec sa fille. Vous ne pouvez pas garder la tête froide avec tout ça en tête pendant des semaines. Mais c'est ce qu'il a fait. Et de performer comme il a fait... Il a pensé au diable la boxe ! Ok, faisons-le, faisons la guerre », a notamment confié le père de Tyson Fury, probablement content d'enfoncer encore un peu plus Wilder.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.