XV de France : Qui sera le capitaine ?

XV de France : Qui sera le capitaine ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 01 octobre 2021 à 14h04

En l'absence de Charles Ollivon, gravement blessé à un genou et qui doit effectuer son retour début 2022, on ne sait pas encore qui portera le brassard de capitaine des Bleus lors de la tournée d'automne.



Avant d'annoncer sa liste de 42 joueurs retenus pour disputer la tournée d'automne du XV de France, Fabien Galthié était réuni avec ses adjoints cette semaine au CREPS de Toulouse pour notamment travailler le contenu des entraînements et le cadre avec les U16, les U17 et les U20 toulousains. Le sélectionneur tricolore a aussi discuté de l'identité du futur capitaine, car Charles Ollivon est toujours sur le flanc. Celui qui était devenu en 2020 le 92e capitaine de l'histoire des Bleus a été victime d'une rupture du ligament croisé du genou gauche en juin, et le Toulonnais espère être de retour sur les terrains début 2022. "C'est difficile de s'avancer car je ne suis pas médecin ni chirurgien. Mais il y a une perspective de retour autour du début de l'année civile 2022. Après, vous donner une date précise je ne vais pas m'avancer à le faire car c'est trop prématuré. Mais ce sera au début de l'année civile. On va y aller étape par étape avec confiance et avec plaisir", confiait-il à Canal+ le mois dernier.

"Charles est notre capitaine, même en son absence, et le restera"

En son absence, c'est Anthony Jelonch qui a porté le brassard à l'occasion de la tournée estivale en Australie. Mais on ne sait pas encore si le Castrais en héritera à nouveau lors de ces trois rencontres, face à l'Argentine le 6 novembre au Stade de France, la Géorgie le 14 à Bordeaux puis la Nouvelle-Zélande le 20 novembre à Saint-Denis. "On en a parlé. Charles est notre capitaine, même en son absence, et le restera. Il a toujours répondu à nos attentes. Fabien (Galthié) l'a vu à Toulon, a passé un moment avec lui. Pour novembre, plusieurs joueurs peuvent avoir cette responsabilité. On possède de nombreux leaders et cette situation va en faire monter d'autres en gamme. C'est la réflexion du sélectionneur, c'est normal, mais on échange sur le sujet. Pour l'instant, la décision n'a pas été arrêtée", a confié à Midi Olympique Laurent Labit, qui est en charge de l'attaque du XV de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.